Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Loi travail: Pour des raisons économiques les musulmans et juifs pourront prier sur leur lieu de travail mais pas les catholiques

Loi travail: Pour des raisons économiques les musulmans et juifs pourront prier sur leur lieu de travail mais pas les catholiques

priere-lieu-de-travail

La loi travail dite El Khomri met un terme à la laïcité au travail car elle requiert que toutes les PME soient dotées d’un lieu de culte afin de se rapprocher de plus en plus du concept de liberté religieuse prisé par les anglo-saxons sur leur lieu de travail.

« La vocation d’un salarié n’est désormais plus de travailler dans notre pays mais d’affirmer sa foi religieuse, » selon une correspondante du ministère du travail. « La loi stipule que les employés doivent avant tout ‘manifester leurs convictions, y compris religieuses’ avant d’être des salariés, ce qui ressemble beaucoup au modèle anglos-saxon sur lequel nous nous sommes basés. »

Mais ce que les grands médias ont oublié de dire aux Français, c’est que les catholiques sont exemptés d’un tel droit religieux. « Etant donné qu’il y a plus de catholiques dans notre pays pour l’instant que de musulmans ou d’individus de confession juives, nous pensons qu’il vaut mieux leur interdire d’exercer leur religion sur leur lieu de travail pour des raisons économiques. » En effet, afin que la France reste une nation compétitive dans un ordre mondial multipolaire, elle doit prendre quelques décisions afin de préserver son PIB en appliquant des stratégies sur sa population active.

Compte à rebours de l’existence de la laïcité

« Les musulmans pourront évidemment prier 5 fois par jour et les Juifs auront le droit de ne pas travailler le samedi, » stipule la loi. « Nous prévoyons aussi de supprimer les dimanches comme jour de repos, mais les catholiques ne pourront pas prendre de congés ce jour-là pour des raisons qui sont plus qu’évidentes. »

« Si les musulmans avaient été plus nombreux nous aurions appliqué des restrictions de liberté de conscience à eux et pas à la majorité dominante, » a déclaré le ministère.

Cette déclaration n’est pas du goût de toutes les associations qui se sont plaints de cette décision en faisant circuler une pétition sur internet exigeant l’abrogation de la loi travail. SOS Racisme et la LICRA n’ont pas souhaité répondre à nos questions quant à cette discrimination et fracture sociale.

La loi travail que la CGT et divers syndicats cherchent à stopper est en phase d’implémentation, aujourd’hui-même les sénateurs ont voté la fin des 35 heures.

Publié le 2 juin, 2016 dans France, Politique & Loi, Religions & Mythologies.

Publicité

Laissez un commentaire

*