Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une forme de vie qui se nourrie exclusivement d’énergie pure a été découverte au cœur d’une météorite

Une forme de vie qui se nourrie exclusivement d’énergie pure a été découverte au cœur d’une météorite

meteorite

Sans José, Costa Rica | Selon une rumeur persistante de la sphère scientifique qui coure depuis plusieurs semaines, une forme de vie se nourrissant exclusivement d’énergie pure a été découverte au sein d’une météorite provenant de l’espace. Cette découverte met définitivement à bat toute la vision cosmogonique qu’entretiennent un bon nombre de religions sur cette planète.

La météorite baptisée XR0087 a été découverte dans une petite ferme de cannes à sucre du Costa Rica à une douzaine de kilomètres de Sans José en mars dernier. La nouvelle avait fait la une d’un journal local avant d’être reprise par La Gaceta, qui est un organe de l’état. Plusieurs scientifiques ont afflué dans le pays dans l’espoir de percer ses mystères et ses secrets.

« Au début je m’attendais à une météorite pierreuse de type chondrite ordinaire comme nous l’avons vu en 2013, et ces météorites sont très prisées sur le marché car elles recèlent de minéraux qui n’existent pas sur Terre, » a expliqué un investisseur qui a préféré rester anonyme. « Au sein de la météorite, nous disent les scientifiques, se trouvait une forme de vie qui ne subsiste qu’à base d’un régime composé d’électricité. »

forme-de-vie-electricite
Voici la forme de vie qui se nourrie exclusivement d’électricité.

Une toute autre perception de la vie dans l’univers

« Cette découverte ne confirme pas seulement que la vie existe ailleurs dans l’espace, mais qu’il y a d’autres types de vies possibles. Toute la vie sur notre planète est fondée sur le principe de la force. Le plus fort l’emporte et le faible périt. La vie doit consommer la vie sur Terre pour survivre. Notre vie terrestre est totalement cannibalistique et nous vivons tous un peu comme des formes de vies traumatisées, » a expliqué la lauréate Isabelle Fiord, experte en exobiologie et qui a remporté le prix Nobel pour sa thèse sur les proto-arthropododriques en milieu hostile sur une planète en développement et condamnée avant l’évaporation de l’atmosphère martienne. « Cela redéfinie toute notre perception de la vie dans l’espace, si une forme de vie n’est pas obligée de tuer une autre forme de vie pour survivre, alors qu’en est-il de notre perception des choses? »

Nos corps à base de carbone tels que nous les connaissons ont besoin de consommer de la nourriture afin de transformer cette nourriture en énergie ou électricité, mais quand une forme de vie n’a pas besoin de consommer une quelconque nourriture mais de « puiser directement dans la source » pour survivre, alors les diverses facettes de la vie dans notre univers n’ont pas encore été dévoilées.

« Il reste encore tant de mystères quant à l’apparition de la vie, sous toutes ses formes, » a reconnu la directrice du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics. « Il ne fait aucun doute que la vie existe sous de multiples formes et qu’elle n’est pas limitée à notre planète du fait des récentes découvertes alléguées par plusieurs scientifiques émérites, » a-t’elle lancé, visiblement aigrie. « Il nous faudra encore des années pour élucider le mystère de cette forme de vie d’un autre monde. »

La communauté scientifique est en attente même de preuves concrètes que les divers échantillons prélevés présentent bien la bactérie en question. En juin 2014 une telle découverte avait été déjà faite mais sur Terre. Une bactérie électrique avait été identifiée et elle présente précisément les mêmes caractéristiques que celles qui ont été découvertes au sein de la météorite.


Laissez un commentaire