Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le fabricant de l’iPhone remplace 60.000 ouvriers par des robots

Le fabricant de l’iPhone remplace 60.000 ouvriers par des robots

ia-robots

Foxconn, sous-traitant d’Apple ou de Samsung, a remplacé la moitié des effectifs de l’une de ses usines par des machines automatisées.

La science-fiction aime imaginer des combats entre l’homme et les machines. Pour le moment, ils s’affrontent pour fabriquer des smartphones. L’entreprise taïwanaise Foxconn, sous-traitante d’Apple et d’autres sociétés de nouvelles technologies, a annoncé samedi avoir remplacé plus de 60.000 ouvriers par des robots. L’une de ses usines située dans la ville de Kunshan, en Chine, a réduit presque de moitié ses effectifs humains au profit de l’utilisation de machines capables d’assembler les différents éléments présents sur la chaîne de montage. Elle employait jusqu’ici 110.000 personnes.

Coût du travail

Foxconn nie néanmoins avoir mis ses ouvriers au chômage. «Nous utilisons la force des robots et d’autres technologies d’assemblage pour remplacer les tâches répétitives effectuées avant par nos employés», promet la société dans un communiqué adressé à la BBC. «Grâce à des formations, nous permettrons à nos employés de se concentrer sur des tâches plus complexes, comme la recherche et le développement ou le contrôle de qualité.» Près de 46% de la surface de Kunshan est aujourd’hui occupée par des usines. Sa population est composée aux deux tiers d’ouvriers.

Un porte -parole de Kunshan, interrogé par le South China Post, se félicite plutôt de la réduction du coût du travail. «D’autres usines vont suivre [cet exemple]», promet-il. Foxconn a vu sa croissance ralentir ces dernières années, comme de nombreuses autres entreprises chinoises. Plus de 4 milliards de yuans (545,8 millions d’euros environ) ont été investis par 35 entreprises taïwanaises dans l’intelligence artificielle et la robotique. Des centaines d’autres seraient intéressées. La tendance à la robotisation ne se limite pas à la Chine: près de 240.000 robots industriels ont été installés dans le monde en 2015.

Foxconn a été plusieurs fois critiqué par le passé pour le mauvais traitement de ses employés. Il avait notamment subi une vague de suicide chez ses ouvriers en 2010. Deux ans plus tard, Apple avait forcé son sous-traitant à signer un accord pour garantir la sécurité et un temps de travail adéquat à ses ouvriers.

Le Figaro


Commentaires (1)

 

  1. Le-civilisateur dit :

    Un robot ca ne tombe pas malade , ca ne tombe pas enceinte , et ca ne ce syndique pas non plus.
    « Que demande le peuple ? »

Laissez un commentaire