Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Round Up de Monsanto – L’OMS déclasse le glyphosate comme cancérigène « improbable »

Round Up de Monsanto – L’OMS déclasse le glyphosate comme cancérigène « improbable »

PESTICIDE – Une nouvelle étude menée par l’OMS et la FAO estime « improbable » que l’herbicide de Monsento « constitue un risque cancérogène pour l’homme ».

monsanto-land

Marche arrière toute ! Une nouvelle expertise des experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), publiée ce lundi 16 mai, met hors de cause l’herbicide mis au point par Monsanto. D’après les conclusions, « le glyphosate est peu probablement génotoxique (toxique pour l’ADN) aux expositions alimentaires anticipées ». Cette étude intervient juste avant le vote du comité européen qui doit statuer sur la ré autorisation du Roundup, les 18 et 19 mai.

Un risque cancérogène « improbable »

Ainsi l’expertise scientifique du Joint Meeting on Pesticides Residues (JMPR), un comité commun à l’OMS et l’ONU, affirme qu’ »il est improbable que le glyphosate pose un risque cancérogène pour les humains, du fait de l’exposition par le régime alimentaire. » Une étude qui va dans le sens du rapport de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui avait conclu à l’absence de danger pour l’homme.

Mais ce nouvel avis contredit les travaux du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), dépendant de l’OMS. Son rapport, publié en mars 2015, classait le glyphosate comme une substance « probablement » cancérigène.

MetroNews


Publicité
Publié le 19 mai, 2016 dans Ecologie & Nature, OGM, Santé.

Laissez un commentaire