Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Verdun : le concert de Black M annulé

Verdun : le concert de Black M annulé

La décision a été prise hier soir à la mairie de Verdun lors d’une réunion de la majorité. Le concert de Black M prévu le dimanche 29 mai à 21 h en marge des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun est annulé.

black-m

Depuis plusieurs jours déjà, « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public ». Lit-on dans le communiqué publié par la mairie de Verdun ce matin.

Le trouble à l’ordre public et la sécurité, « c’est la première raison » de l’annulation confie Samuel Hazard, le maire de Verdun. « Je pense que la polémique va retomber mais je ne peux pas prendre le risque ».

Depuis plusieurs jours, des appels insultants venaient saturer le standard de la ville. « Je suis menacé physiquement par ces appels », souligne-t-il. « Des groupuscules menacent même de venir troubler l’ordre public ». Le maire a eu aussi beaucoup de messages de soutien de la population.

Le maire de Verdun lâché

Mais depuis hier, les soutiens si clairs auparavant, ce sont évaporés au fur et à mesure que la polémique enflait. « Finalement, j’ai été lâché », déclare l’édile. « Sauf par le département de la Meuse qui m’a soutenu ». Soutenu aussi par la région aussi via les voix de « Philippe Mangin et de Philippe Richert ». Lâché aussi par le secrétairiat d’État aux Anciens Combattants, qui expliquait dans un communiqué que le concert avait été voulu par la ville. Alors que le concert avait été proposé par l’État lors d’un comité interminsitériel et accepté de façon collégiale. « Ce concert ne rentrait pas dans l’hommage à nos soldats. Plusieurs noms avaient été évoqués : Cali, Zaz et Bernard Lavilliers. Certains ne pouvaient être là », explique le maire. Le nom de Black M « a été proposé par l’État. Ça a été une décision collégiale et je maintiens que Black M n’a pas entretenu de propos homophobes. Mais ces explications ne sont pas entendues ».

Lâché moralement donc, Samuel Hazard est aussi lâché financièrement. C’est par une dépêche AFP que le maire a appris, jeudi soir que la Mission du Centenaire dirigée par Jospeh Zimet ne paierait pas les 67.000 € prévus sur un total de 150.000. Et expliquait que ce concert était du fait même de la communauté d’agglomération.

« C’est difficile à vivre. Je suis très fatigué et atteint psychologiquement. On voit bien, que dès lors qu’il y a une polémique vous vous retrouvez tout seul », souffle Samuel Hazard.

Côté ville de Verdun, puisqu’elle est devenue maître d’ouvrage de ce concert, on a signé un contrat avec le rappeur Black M. Mais il n’y aurait visiblement pas de risques financiers pour la collectivité. « Il y a des clauses dans le contrat expliquant les raison de l’annulation ». Et les troubles à l’ordre public en feraient visiblement partie. « Et on a assez de témoignages. J’ai eu le préfet au téléphone qui a fait remonté à l’Élysée ».

Le maire poursuit : « Depuis deux années, depuis ma rencontre avec le Président de la République en mai 2014, j’ai tout fait pour que cette commémoration soit digne afin de rendre hommage aux soldats morts pour notre liberté. On travaille en synergie. Je souhaitais la venue du Président de la République et de la chancelière allemande. On a travaillé pour accueillir les jeunes pendant quatre jours avec un programme d’une grande diversité culturelle. Je suis très fier d’avoir contribué et de contribuer à ce message universel. La déception va être grande chez les jeunes. Ils ne comprennent pas ».

L’Est Républicain

Publié le 13 mai, 2016 dans Conflits & Guerres, France, Histoire, Multiculturalisme, Musiques.

Publicité

Laissez un commentaire

*