Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un documentaire de la BBC incrimine l’Ukraine dans le crash du vol MH17

Un documentaire de la BBC incrimine l’Ukraine dans le crash du vol MH17

mh17

La BBC a procédé à une enquête approfondie qui a confirmé l’hypothèse selon laquelle le Boeing malaisien effectuant le vol MH17 aurait été abattu par un chasseur et non par un missile tiré depuis le sol.

Ce dimanche, certains journaux britanniques ont mis leurs lecteurs en effervescence en annonçant la projection d’un documentaire intitulé « Conspiracy Files: Who Shot Down MH17? ». Le film sera diffusé le 3 mai sur la chaîne BBC Two.

Selon The Sunday Express, le documentaire contient de « nouvelles accusations choquantes » portant sur la tragédie survenue le 17 juillet 2014 dans le ciel du Donbass. Rappelons qu’un avion de ligne malaisien effectuant le vol MH17 d’Amsterdam à Kuala Lumpur avait été abattu par un missile de combat. Cette attaque avait emporté la vie des 298 personnes qui se trouvaient à bord de l’appareil.

D’après les conclusions de l’enquête officielle menée pendant plus d’un an par le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV), l’avion a été détruit par un missile tiré depuis un système antiaérien Bouk. Différentes versions de ce système sont en service dans les forces armées russes et ukrainiennes. Dès le début, l’Occident s’est mis à promouvoir l’hypothèse non étayée par les faits selon laquelle le missile aurait été tiré depuis un système remis par la Russie aux insurgés de la République populaire de Donetsk (DNR). Et ce, malgré le fait que le rapport de l’OVV n’accusait formellement aucune des parties.

Cela dit, le Bureau néerlandais pour la sécurité a dès le départ écarté la piste présentée par un technicien de l’aérodrome militaire ukrainien d’où plusieurs chasseurs équipés de missiles air-air avaient décollé le 17 juillet 2014. Selon ce témoin, qui a dû fuir l’Ukraine pour s’établir en Russie, un de ces chasseurs était revenu sans missiles, et son pilote (le capitaine Vladislav Voloshin) était descendu, tout pâle, du cockpit. A la question de savoir ce qui s’était passé, le pilote avait répondu au technicien: « L’avion s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment… ».

Ce témoin-clé avait raconté de nombreux autres détails relatifs à la mission du capitaine Volochine, mais les médias occidentaux n’avaient pas pris son récit au sérieux.

Le film de la BBC fournit de nouveaux témoignages à l’appui de la thèse selon laquelle le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par des chasseurs ukrainiens.

Les journalistes de la chaîne BBC Two ont interrogé des dizaines de personnes dans la région du crash. Ces témoins ont affirmé avoir aperçu depuis le sol deux chasseurs en train de survoler la région au moment où une explosion avait retenti dans le ciel.

Une des personnes interrogées, Natalia Beronina, a témoigné: « Nous rentrions la récolte lorsqu’une détonation s’est fait entendre. Au début, nous avons aperçu une fumée noire, mais une seconde après, deux petits avions sont apparus dans le ciel. Ils étaient tout petits, comme des jouets en argent. L’un d’entre eux a continué de voler en avant, mais l’autre a fait un demi-tour immédiatement après la détonation et est revenu en arrière ».

The Sunday Express rapporte également que le journaliste d’investigation allemand Billy Six a retrouvé au moins sept témoins qui affirmaient avoir observé un chasseur au moment du crash du Boeing. L’un d’entre eux a déclaré qu’il avait vu le chasseur tirer un missile: « une ligne fine et courte comme un fil s’est échappée dans les nuages ». Puis, une explosion a retenti.

D’après le journaliste allemand, le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par deux chasseurs à la fois: l’un aurait lancé un missile et l’autre tiré avec un canon.

Le film de la BBC a ceci d’important qu’il est le premier documentaire à présenter au public occidental les récits de témoins réels et non les élucubrations de politiciens et de propagandistes.

Source: Sputnik News


Publié le 26 avril, 2016 dans Grande-Bretagne, Russie, Vols MH370 & MH17.

Commentaires (2)

 

  1. Pazoozoo dit :

    Cela avait été annoncé dès le jour du crash.

  2. olive dit :

    Il n’est plus aussi bon d’être français aujourd’hui quand on voit le gouvernement français qui ne fait rien pour aider le français Ghyslain Wattrelos. Pourquoi le gouvernement n’engage-t-il aucune action ? aucune enquête sérieuse et approfondie à la recherche de la vérité ? pourquoi Ghyslain Wattrelos doit il se débrouiller seul ? c’est hallucinant !

    Je prends l’avion de temps en temps pour aller en Chine et je dois dire que cette affaire est vraiment flippante !

    En tout cas, tout les voyageurs n’ont plus qu’une chose à faire vu le comportement et les erreurs de la compagnie Malaysia Airlines et du gouvernement Malaysien, boycotter cette compagnie mais aussi toutes les compagnies Malaysiennes !

Laissez un commentaire