Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Attention, séisme! L’extraction de gaz de schiste menace les USA!

Attention, séisme! L’extraction de gaz de schiste menace les USA!

Mise à jour: Voici le rapport de l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS) dont il est question dans l’article:
http://pubs.usgs.gov/of/2016/1035/ofr20161035.pdf

—————-

schiste-gaz-seisme

* Je ne sais pas s’il est possible de mettre la main sur ce rapport, mais je serais curieuse de savoir si des liens peuvent être faits entre ces fracturations hydrauliques et les mortalités de masse de poissons et d’animaux (émissions de gaz toxiques), sans compter la déstabilisation des sols et le mouvement des plaques tectoniques.

En cause: la fracturation hydraulique utilisée pour extraire des hydrocarbures. Sept millions d’Américains vivent dans des zones à risque.

L’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (USGS) a récemment publié ses prévisions relatives au risque de séismes d’origine artificielle. Ces données ont été présentées lors d’une rencontre de la Société sismologique d’Amérique à Reno (Nevada).

Selon le rapport, environ sept millions de personnes vivent dans des régions du centre et de l’est des Etats-Unis ayant subi des séismes induits.

Ainsi, dans le centre de l’Oklahoma et le sud du Kansas, la probabilité de séismes d’une magnitude 4,5 et plus est évaluée à 5-12%. Le Texas, l’Arkansas, le Colorado, le Nouveau Mexique, l’Ohio et l’Alabama sont les autres Etats les plus exposés.

L’écrasante majorité des séismes induits est causé par la fracturation hydraulique, technique qui consiste à extraire pétrole et gaz par injection d’eau à haute pression dans des puits très profonds, situés sous les nappes phréatiques.

Les chercheurs ont indiqué qu’un accroissement des secousses sismiques résultant des activités humaines était observé dans le Kansas depuis 2012. En 2014, des séismes de magnitude 4,8 y ont été constatés. L’activité sismique dans cet Etat a baissé de 40 à 50% suite à l’adoption de mesures restrictives concernant la fracturation.

Les chercheurs préviennent que l’infrastructure (notamment les bâtiments et les routes) de la plupart des territoires étudiés n’est pas conçue pour endurer des secousses d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de Richter.

En outre, ils se déclarent capables de définir avec une grande précision l’origine artificielle ou naturelle des séismes.

Source: Sputnik / Conscience du Peuple, le 21 avril 2016

Publié le 22 avril, 2016 dans Catastrophes Ecologiques, Etats-Unis, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire