Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Dans Paris et sa banlieue, 1 personne sur 5 est immigrée

Dans Paris et sa banlieue, 1 personne sur 5 est immigrée

Ils sont 8 sur 10 à habiter dans les grandes métropoles. Sur le territoire français, les immigrés sont particulièrement concentrés, selon un récent rapport de l’Insee, qui s’appuie sur des chiffres de 2012. […] Cette répartition géographique évolue peu au fil des années. De fait, les immigrés arrivés en France depuis moins de cinq ans s’installent dans des lieux où vivent déjà beaucoup ceux arrivés depuis longtemps. Rien ne semble donc présager d’un changement à venir…

paris-immigres

Paris joue un rôle important dans cette inégalité. La capitale et sa petite banlieue abritent 36% des immigrés venus en France, contre 14% de l’ensemble de la population française. En chiffres, cela donne 2 millions d’immigrés pour 8,5 millions de Français. Dans Paris et sa proche périphérie, 1 personne sur 5 (19,4%) est donc immigrée.

Une telle concentration ne se retrouve nulle part ailleurs en France. Cependant, les immigrés sont pour la plupart présents dans les communes densément peuplées : c’est le cas pour 6 d’entre eux sur 10. En comparaison, 3 non-immigrés sur 10 seulement habitent de telles villes.

Cette concentration concerne tous les immigrés. Mais, selon le pays d’origine, certaines populations sont plus concernées que d’autres. Par exemple, l’immigration originaire d’Afrique est encore plus urbaine que les populations venues de l’Union européenne : 95,2 % des Africains vivent dans les grandes aires urbaines contre 82,5 % des Européens.

Libération

Publié le 21 avril, 2016 dans France, Immigration.

Publicité

Laissez un commentaire

*