Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

D’un côté on finance le logement des Roms, de l’autre on laisse se suicider les agriculteurs Français

D’un côté on finance le logement des Roms, de l’autre on laisse se suicider les agriculteurs Français

famille-roms

Les plus fidèles d’entre vous pourront certes relever que ce billet d’humeur va avoir par moments des airs de déjà vu… à deux reprises au moins, je crois, j’ai poussé ce genre de coup de gueule dans les colonnes de La Plume. Mais il y a des jours comme celui-là, où, après avoir notamment visionné à la suite les deux vidéos que vous pourrez trouver plus bas, on a vraiment envie de tout laisser tomber. Alors… autant pousser un grand cri, non ?

Lorsque, comme votre serviteur, on a décidé depuis près de cinq ans, à sa très modeste mesure, de se consacrer à un travail d’information, de réinformation même, tant les médias du système manipulent, travestissent, occultent la véritable actualité, quand pour ce faire on est plongé quotidiennement dans la bassesse, la médiocrité, l’opportunisme, l’arrivisme, la crapulerie, l’obscénité, la trahison de nos « zélites »…

Quand on contemple journellement, totalement affligé, le monde tel qu’il va et la France telle qu’elle se meurt, sous les coups de boutoirs assénés par nos oligarques européistes qui (pour imposer – contre l’histoire, contre le bon sens, contre l’intérêt vital de leur peuple – leur fantasme mondialisant, ultralibéral et de plus en plus ouvertement totalitaire) ont détruit consciencieusement depuis près de quarante ans presque tout le tissu économique et industriel français, ont sacrifié son agriculture, aujourd’hui en état de mort presque avérée, prostitué l’indépendance du pays et sa diplomatie aux exigences impériales de l’Oncle Sam, vendu son âme et son patrimoine aux pétrodollars nauséabonds des tyrans wahhabites du Golfe, ouvert à tous les vents ou plutôt tous les ouragans migratoires, nos frontières, nos villes, nos HLM, nos hôtels, nos foyers d’accueil, nos écoles, nos hôpitaux, plongeant au passage dans des déficits abyssaux notre couverture sociale et médicale (à « grands coûts » d’allocations familiales, d’APL, de RSA, d’AME, etc.), vidant nos caisses de retraites, explosant notre dette publique au bénéfice d’immigrés souvent illégaux mais fort peu clandestins, immigrés initialement regroupés dans les grandes agglomérations mais désormais répartis, « dilués » sur tout le territoire par un pouvoir qui persiste à cacher coûte que coûte la poussière migratoire – même lorsqu’elle fait aussi visiblement masse – sous le tapis (de prière)…

Quand, dans le même temps, les mêmes oligarques conchient l’identité française, atomisent les structures familiales, théorise le genre, réifie l’enfant à naître, promotionnent de façon délirante et foncièrement nihiliste l’avortement sous le prétexte (fallacieux, simpliste et insultant à leur égard) du « droit des femmes à disposer de leur corps », réalisant du même coup le « Grand remplacement » (+ 200 000 avortements par an, + 200 000 immigrés légaux par an, CQFD), vilipendent l’église et les crèches « dans l’espace public » tout en construisant (et finançant) en totale illégalité des dizaines de mosquées… avouez qu’il y a de quoi avoir le moral dans les godasses… et plus encore (on va hélas le voir) dans les sabots !

Oui, décidément, tout en ce moment dans l’actualité nationale, plus que jamais, est à vomir : depuis les manipulations gouvernementales (et médiatiques) pour présenter des baisses totalement fictives des chiffres du chômage qui se multiplient (il faut bien permettre à la part de flan élyséenne qui nous préside de se représenter en 2017), la désinformation de plus en plus stalinienne sur la Syrie, le silence médiatique abject sur les responsabilités criminelles de nos deux derniers Présidents, concernant la situation cataclysmique qui prévaut aujourd’hui en Libye et au Moyen-Orient, le sempiternel copinage oligarchique, la gabegie pro-migrants, le détricotage hystérique du Droit du travail par des gouvernants qui osent encore se dire de « gauche » et au nom des sacro-saintes « libre concurrence » et « compétitivité » imposées par Bruxelles, enclenchant du même coup cet incroyable passage à la moulinette libérale de tous les acquis sociaux obtenus depuis plus d’un siècle que la « droite » n’a jamais osé mettre en oeuvre, et jusqu’au palmarès con-sternant et dégoulinant de politiquement correct, à défaut de justifications artistiques, de la dernière cérémonie des Césars du cinéma « français » (sic)…

Mais plutôt que de continuer plus loin cet « inventaire à la pervers » qui m’anéantit un peu plus au fur et à mesure que je le déroule, qu’il me soit simplement permis de résumer mon état d’esprit du moment en vous proposant de visionner à la suite et comme je l’ai fait, en un tragique et obscène raccourci de l’époque, les deux courtes vidéos qui suivent :

Source: La Gauche M’a Tuer

Publié le 15 avril, 2016 dans France, Immigration, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. angel dit :

    C’est la France il préfère les cas sociaux que les gens travailleurs, en attendant le jour ou il ne restera que des cas sociaux, ils seront bien emmerdés. En France faites les débilos vous vivrez mieux que d’allez trimés pour payer des impôts au mafieux

Laissez un commentaire

*