Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Terrorisme. Hollande : «Comment admettre qu’un Français puisse tuer d’autres Français parce qu’ils sont Français?»

Terrorisme. Hollande : «Comment admettre qu’un Français puisse tuer d’autres Français parce qu’ils sont Français?»

hollande

Après avoir dû renoncer à son projet de révision constitutionnelle, le chef de l’État a concédé pour la première fois l’aspect purement symbolique de la déchéance, dans les colonnes de Bild.

Revenant sur la désastreuse séquence autour de l’abandon de son projet mort-né de révision constitutionnelle, le président s’interroge:

«Comment admettre qu’un Français puisse tuer d’autres Français parce qu’ils sont Français?» «C’est sans doute l’interrogation la plus lourde, la plus terrible. Savoir que ce sont des Français, nés en France, qui ont pu commettre ces actes. Ils ont été élevés dans nos villes, scolarisés dans nos écoles, et dans un délai très court, ils sont passés de la délinquance à la radicalisation, puis à l’attaque terroriste».

François Hollande détaille dans les grandes lignes la façon dont il souhaite «lutter contre les racines mêmes de la radicalisation et de la haine»: «Il est nécessaire de lutter avec encore plus d’ampleur et de moyens contre les ghettos et la discrimination. Nous devons aussi prendre les mesures face au danger de la radicalisation. Que ce soit sur Internet, dans les mosquées ou dans les lieux publics», exhorte-t-il. De même, il réclame des «politiques coordonnées à l’échelle de l’Europe pour appréhender» les terroristes potentiels.

Enfin, le chef de l’État estime que «nous sommes tous concernés» par la radicalisation. «Les familles musulmanes sont les plus touchées, mais il y a aussi des convertis. Deux mille Français sont allés ou sont encore en Syrie pour faire le djihad. (…) Donc il faut avoir une vigilance absolue face à ces embrigadements, ces endoctrinements, ces envoûtements…», prévient-il. Un propos qui fait écho à celui de Manuel Valls, qui estimait lundi soir que le salafisme est «en train de remporter la bataille» de l’islam en France.

Le Figaro

Publié le 6 avril, 2016 dans France, François Hollande, Terrorisme.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. Nico57 dit :

    Ha parce qu’ils sont français ces pourritures? Eux mêmes ne sen considèrent pas comme tel et moi non plus je ne les considèrent pas français comme beaucoup de monde!

Laissez un commentaire