Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Amiens : « Je m’en suis pris à Kevin parce qu’il est chrétien », « Vive Daesh, vive la Palestine, Allah Akbar »

Amiens : « Je m’en suis pris à Kevin parce qu’il est chrétien », « Vive Daesh, vive la Palestine, Allah Akbar »

« Je suis Daesh. Dès que je sors, je mets le feu au commissariat. Nique Charlie. Ils ont bien travaillé nos frères. On vous a bien niqués à Paris » : le tribunal d’Amiens a considéré mercredi 30 mars que ces propos, proférés dans le cadre du commissariat de la ville, ne constituaient pas une apologie publique du terrorisme, pas plus que les inscriptions à la gloire de l’« État Islamique » que Logan Demorgny, 20 ans, avait affichées dans sa cellule de la maison d’arrêt. Ces deux enceintes ne seraient pas, ainsi que l’a plaidé avec succès Me Ghislain Fay, des lieux publics…

courrier-picard

Come Demorgny avait également, le 12 janvier dernier, pris en otage, bâillonné et menacé d’une fourchette un codétenu (« Je m’en suis pris à Kevin parce qu’il est chrétien », a-t-il justifié) à la maison d’arrêt de la route d’Albert, le jeune homme a tout de même été condamné à deux ans de prison ferme. Ce jour-là, il avait transformé un bonnet en cagoule et avait réclamé un hélicoptère pour s’évader. Il avait aussi crié : « Vive Daesh, vive la Palestine, Allah Akbar ».

Dans son genre, il a de la suite dans les idées. Le 26 novembre 2015, quand il s’est retrouvé en garde à vue, il venait de caillasser la synagogue d’Amiens. Et la semaine prochaine, il passe en comparution immédiate à Beauvais, pour… apologie du terrorisme. Il a réitéré ses propos dans la prison isarienne où il a été transféré, après ses exploits amiénois.

« Je suis converti depuis cinq ans, avait-il expliqué aux policiers. Je lis le coran en français et en arabe phonétique. Je suis sunnite. Pour moi, il faut couper les mains des voleurs et mettre en prison les femmes qui ne sont pas voilées. Je fais cinq prières par jour et j’allais tous les jours à la mosquée d’Amiens Nord avant d’être emprisonné ». […]

Courrier picard


Publicité
Publié le 31 mars, 2016 dans France, Islam, Justice & Forces de l'ordre.

Laissez un commentaire