Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

En Syrie, les milices armées par le Pentagone combattent celles armées par la CIA

En Syrie, les milices armées par le Pentagone combattent celles armées par la CIA

unintended-conflict

Les milices syriennes armées par les différents composants de la machine de guerre des États-Unis ont commencé à se battre entre elles dans les plaines entre la ville assiégée d’Alep et la frontière turque, ce qui souligne le contrôle très fébrile des agences de renseignements américaines et les planificateurs militaires qui ont formé les deux groupes pendant plus de cinq ans depuis le début des hostilités amères dans le pays.

Les combats se sont intensifiés au cours des deux derniers mois, tandis que les unités armées par la CIA et celles armées par le Pentagone se sont tirées dessus à plusieurs l’une sur l’autre, tout en manœuvrant à travers le territoire contesté dans la périphérie au nord d’Alep, ont confirmé les responsables américains et les chefs rebelles.

Vers la mi-Février, une milice armée par la CIA du nom de Fursans al Haq, ou Chevaliers de la Droiture, a a du fuir la ville de Marea, à environ 30 km au nord d’Alep, par les forces soutenues par le Pentagone qui se déplace à l’est dans la zone contrôlée par les Kurdes pour apporter la démocratie.

(…)

Source: LA Times, le 27 mars 2016


Publicité
Publié le 28 mars, 2016 dans Califat Islamique, Conflits & Guerres, Etats-Unis, Syrie.

Laissez un commentaire