Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Lycéen frappé par un policier à Paris : deux Franprix pillés au profit des migrants

Lycéen frappé par un policier à Paris : deux Franprix pillés au profit des migrants

ferrero

Après s’en être pris à des commissariats, des lycéens remontés par les violences commises à l’égard d’un des leurs jeudi par des policiers, ont pillé un supermarché de l’avenue Jean-Jaurès à Paris. Avant de se diriger vers un autre, aux abords du canal de l’Ourcq.

Une scène de pillage surréaliste en plein Paris. Il était midi lorsque près de 150 lycéens sont entrés de force dans un Franprix de l’avenue Jean-Jaurès (19e). Dispersée par les policiers après avoir caillassé auparavant le commissariat central de cet arrondissement, la horde de jeunes déchaînés s’est alors dirigée sur l’artère principale qui relie le périphérique à la Place Stalingrad.

Une source policière a confirmé qu’un autre Franprix de la capitale avait aussi été la cible de ce même groupe de lycéens dans la foulée. Selon nos informations, d’un magasin situé à proximité du canal de l’Ourcq, à une centaine de mètres de l’avenue Jean-Jaurès. « Il n’y a pas de notion de dégradation. Il s’agit simplement de vols », précise une source policière.

« Sur le chemin du retour du commissariat, des casseurs étaient là. Ils ont tenu les grilles du Franprix et nous ont dit d’aller voler. En ressortant, on est allé distribuer la nourriture aux réfugiés de la Place Stalingrad. Bon, c’est vrai, on en a gardé un peu pour nous », concède auprès de metronews une jeune fille qui a participé au mouvement de foule.

(…) Metronews via FDS


Publicité

Laissez un commentaire