Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

X-FILES : Des mains minuscules non-humaines sont présentes dans des grottes préhistoriques

X-FILES : Des mains minuscules non-humaines présentes dans des grottes préhistoriques

mains-petites

Les mains peintes sur une paroi rocheuse dans le désert du Sahara il y a à peu près 8000 ans ne sont pas humaines du tout comme les chercheurs le pensaient à l’origine, mais sont en fait des pochoirs de pattes du varan du désert, révèle une nouvelle étude.

Lorsque le site de Wadi Sura II a été découvert dans le désert occidental de l’Égypte en 2002, les chercheurs ont été surpris par les milliers de décorations peintes sur les murs de l’abri rocheux 8.000 ans plus tôt. Non seulement il y a des animaux sauvages, des figures humaines, et des créatures sans tête, mais également des centaines de lignes de mains humaines peintes. Et parmi ces mains, 13 auraient été peintes à l’aide de pattes de lézard.

mains-petites-2

Dans un premier temps, les chercheurs ont pensé qu’elles appartenaient à un petit singe. Mais aucune des images de la main des milliers de singes étudiés ne ressemblait à celles peintes sur le mur à Wadi Sura II. Puis, en faisant des recherches dans une ferme de crocodiles en Zambie, ils ont réalisé que les gravures appartenaient à un reptile. Les pattes avant du varan du désert sont celles qui ressemblent le plus aux peintures murales. Un bébé crocodile était une autre possibilité.

Cependant, les crocodiles ne vivaient pas dans le désert à cette époque. D’autres cultures préhistoriques ont utilisé des animaux comme des pochoirs pour leur art rupestre. Par exemple, les peuples autochtones ont utilisé des pieds d’émeu dans les gorges de Carnarvon et à Tent Shelter en Australie. D’autres exemples ont également pu être trouvés en Amérique du Sud.

Source: SciencePost, le 10 mars 2016


Publicité
Publié le 10 mars, 2016 dans Archéologie, Monde, X Files & Paranormal.

Laissez un commentaire