Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un astéroïde va frôler la Terre mardi prochain…

Un astéroïde va frôler la Terre mardi prochain…

L’astéroïde devrait passer à 20 000 kilomètres de notre planète.

asteroide-froler-terre

Initialement, la Nasa avait calculé le passage de « 2013 TX68 » près de la Terre ce samedi, mais une nouvelle estimation a finalement décalé « la rencontre » de 3 jours… Doit-on en avoir peur?

Ce n’est pas ce samedi mais finalement mardi prochain que l’astéroïde « 2013 TX68 » passera tout près de la Terre.

Le 8 mars, l’astéroïde « 2013 TX68 » devra passer tout près de notre planète, à une distance d’environ 20 000 kilomètres, selon la Nasa. Ce qui exclut toute collision. Mi-février, un hoax, c’est-à-dire une information fausse et inventée de toutes pièces pour piéger les internautes, circulait sur les réseaux sociaux et laissait penser que 2013 TX68 allait s’écraser sur Marseille. Il avait été logiquement et rapidement démonté.

Quelle est la probabilité d’une collision?

Plus sérieusement, la Nasa étudie de son côté la probabilité d’un tel scénario. Il faut savoir que de nombreux astéroïdes passent chaque année près de notre planète. Certains ont même pénétré dans l’atmosphère mais leur taille étant relativement faible, ils se sont désintégrés dans l’air. Le diamètre de 2013 TX68, estimé entre 20 et 40 mètres, est de toute façon considéré comme pas assez important pour détruire la Terre.

En revanche, s’il venait à pénétrer dans l’atmosphère, de nombreux dégâts seraient à prévoir. Comme le rappelle Le Monde, le météore de Tcheliabinsk, d’un diamètre inférieur, observé dans le ciel de l’Oural le 15 février 2013, s’est désintégré en libérant une immense quantité d’énergie (30 fois la puissance de la bombe lâchée à Hiroshima). La région de Tcheliabinsk avait été grandement sinistrée et plus d’un millier de personnes avaient été blessées.

Le Dauphiné


Publicité
Publié le 6 mars, 2016 dans Apocalypse, Astronomie, Espace, NASA.

Laissez un commentaire