Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

« Une certaine gauche se comporte de manière très complaisante avec l’islamisme »

« Une certaine gauche se comporte de manière très complaisante avec l’islamisme »

Après la romancière et journaliste franco-tunisienne Fawzia Zouari, Laurent Bouvet, Laurent Bouvet est professeur de science politique à l’UVSQ-Paris Saclay, réagit à l’affaire Kamel Daoud. Pour lui, celle-ci révèle le «complexe colonial» et le «déni du réel» d’une certaine gauche.

Fawzia Zouari a souligné que les attaques d’une certaine gauche contre l’écrivain algérien convergent avec celles qu’il essuie de la part des islamistes et parlé de fatwa laïque. Partagez-vous son point de vue ?

Oui, sinon le terme lui-même, je partage tout à fait le propos de Fawzia Zouari.

Une certaine gauche, politique et intellectuelle, c’est le cas aussi dans l’université et la recherche, se comporte de manière très complaisante avec l’islamisme, au nom du fait que les musulmans (opérant d’ailleurs ainsi un amalgame à l’envers si je puis dire) sont obligatoirement et automatiquement parmi les «damnés de la terre» ou subissent les affres du post-colonialisme.

Cette complaisance va parfois jusqu’à la complicité voire la compromission, on le voit dans les tribunes communes tenues par certains journalistes, chercheurs ou responsables politiques avec quelqu’un comme Tariq Ramadan par exemple.

penseur-chercheur

Dans ces procès en «islamophobie» intentés publiquement, sur telle ou telle tribune, dans les médias traditionnels ou sur les réseaux sociaux, à tous ceux qui refusent toute complaisance avec l’islamisme politique notamment, le verdict est ainsi toujours prononcé avant même que le procès ait eu lieu ! […]

Le Figaro

Publié le 3 mars, 2016 dans France, Islam, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire