Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Iran: Un nouveau vaccin soignerait l’homosexualité et la pédophilie

Iran: Un nouveau vaccin soignerait l’homosexualité et la pédophilie

vaccin-souris

TÉHÉRAN | Le Persan Times a rapporté cette semaine que des scientifiques de l’Université des Sciences Médicales (TUMS) ont mis au point un vaccin qui pourrait modifier le gène responsable de l’homosexualité et la pédophilie.

Le vaccin récemment mis au point utilise la technologie de modification ADN dite de «knock out», pour supprimer un gène de la prostate qui accroît les pulsions sexuelles et les niveaux de la circulation sanguine chez des souris en contact avec de jeunes animaux ou d’animaux du même sexe.

L’approche de cette modification génétique pour réduire de façon permanente le comportement homosexuel et pédophile chez la souris avec une seule injection, pourrait réduire l’instinct sexuel de cette dernière de 90 pour cent selon Nasser Zolfaghari, Ph.D. et professeur adjoint à l’Université de Téhéran des sciences médicales.

« Pour la première itération d’une expérience, ces résultats sont tout bonnement remarquables », a dit Nasser Zolfaghari, qui a également auparavant travaillé au ministère de cellules souches et de biologie régénératrice de Harvard. « Nos tests sur des souris ont donné des résultats remarquables, mais c’est seulement en testant le vaccin sur des sujets humains qui souffrent de ces anomalies génétiques que nous saurons avec certitude que les vaccins sont efficaces sur des cobayes humains. Cela prendra bien au moins une décennie pour qu’en Amérique ou en Europe l’on obtienne cette nouvelle approche de la phase I du laboratoire en effectuant des essais cliniques chez l’homme. Mais les lois en Iran vont faciliter et accélérer le processus », admet-il, visiblement enthousiaste

scientifique

Les lois iraniennes à l’égard de l’homosexualité et de la pédophilie faciliteront les essais cliniques selon le docteur Nasser Zolfaghari.

Un crime puni par la mort

Du fait que l’homosexualité et la pédophilie sont des crimes passibles d’emprisonnement, de châtiments corporels, ou d’exécution en Iran, le gouvernement iranien a montré un grand intérêt dans la découverte.

« Dans notre pays, nous ne favorisons pas de tels comportements déviants comme l’homosexualité et la pédophilie comme dans la plupart des pays occidentaux », reconnaît Mohsen Nasr, porte-parole du ministère de la Santé. « Notre gouvernement suit avec beaucoup d’enthousiasme les progrès de ce nouveau vaccin et le ministre de la Santé Hassan Qazizadeh Hashemi a promis de faciliter les essais cliniques humains dès que possible », a t-il déclaré.

Un nombre élevé de décès

Les tests sur des souris de laboratoire ont également eu des effets secondaires extrêmes, conduisant à de la fièvre, des convulsions et parfois même la mort.

« Nous comprenons les risques de la procédure, mais nous sommes prêts à subir des essais cliniques humains dès que possible », a déclaré le ministre de la Santé Hassan Qazizadeh Hashemi.

« On pourrait altérer de façon permanente l’ADN des jeunes nourrissons en leur injectant le traitement une seule fois après la naissance. Si vous légalisez cette pratique à grande échelle, vous pouvez réduire la fréquence de l’homosexualité et la pédophilie dans une population donnée de 90 pour cent en deux ou trois générations », a t-il reconnu au cours de la conférence de presse.

Bien que la Chine et l’Arabie saoudite ont été les premiers pays à montrer un intérêt grandissant pour cette nouvelle découverte, divers organismes de santé américains et européens ont exprimé beaucoup de scepticisme lors de la réception des nouvelles.

Source


Publié le 20 février, 2016 dans Génétique, Homosexualité & Lobby Gay, Iran, Islam, Pédophilie, Vaccins.

Commentaires (4)

 

  1. Fredone Demisi dit :

    1. L’homosexualité n’est pas une maladie, le cancer, la mucoviscidose, l’hépatite B sont des maladies
    2. L’homosexualité et la pédophilie n’ont mais alors RIEN A VOIR!!

    Les homosexuels sont comme les autres, ils ont des sentiments, des relations amoureuses, des peines de cœur, des hauts, des bas COMME TOUT LE MONDE

    La vraie maladie, la GRANDE maladie, c’est le rejet de l’autre, la discrimination, la peur
    La peur de l’autre parce que l’autre est différent

  2. Lucas dit :

    C’est dégueulasse que des gens pensent encore comme ça… Je suis gay et fier de l’être. Pour rien au monde je ferais cette thérapie.

  3. boulifb dit :

    Les chinois connaissent le traitement depuis la nuit des temps: coupage de roubignoles.

  4. Lagaffe dit :

    Le coupage de c****les c’est plus humain, diront leurs vousins.
    Btw c’est pas un vaccin… Un vaccin c’est pour produire des anticorps. Là c’est de la thérapie génique, attention!

Laissez un commentaire