Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Obama visite une mosquée : « L’islam a toujours fait partie de l’Amérique »

Obama visite une mosquée : « L’islam a toujours fait partie de l’Amérique »

obama-islam

Lors de sa première visite officielle dans une mosquée américaine, le président américain Barack Obama a dénoncé mercredi la dérive islamophobe de certains candidats républicains qui font des des amalgames entre « des actes terroristes et une religion ». Suivez son regard…

« L’islam a toujours fait partie de l’Amérique ». Dans un discours passionné prononcé depuis une mosquée de Baltimore, Barack Obama a mis en garde, le 3 janvier, contre la « rhétorique haineuse » visant les musulmans dans la campagne des primaires pour la présidentielle du 8 novembre.

À neuf mois du scrutin qui désignera son successeur, le président américain a pointé du doigt – sans les citer nommément – ceux de ses adversaires républicains qui font des amalgames entre « des actes terroristes et une religion ».

« Récemment nous avons entendu une rhétorique inexcusable contre les musulmans américains, des propos qui n’ont pas leur place dans notre pays », a-t-il lancé, dans une allusion claire aux propos du milliardaire Donald Trump qui a proposé, dans la foulée de la fusillade de San Bernardino (Californie) d’interdire l’accès des musulmans aux États-Unis par crainte d’attentats jihadistes.

Une « visite qui arrive au bon moment »

« C’est une année électorale et nous voyons déferler toute cette haine anti-musulmans. Cette visite arrive au bon moment », a estimé Riham Osman, du Muslim Public Affairs Council.

Mais Donald Trump n’est pas le seul candidat à la Maison Blanche à avoir tenu des propos ayant suscité une vague d’indignation. Il y a également le chirurgien à la retraite Ben Carson qui a lui estimé qu’il n’était pas concevable « de mettre un musulman en charge de cette nation ».

« Une attaque contre une religion est une attaque contre toutes les religions », a martelé Barack Obama, rappelant au passage que les catholiques – parmi lesquels John F. Kennedy, l’un de ses prédécesseurs – et les juifs avaient aussi été la cible de virulentes attaques au cours de l’histoire américaine.

Soulignant l’importance de ne pas faire d’amalgame entre « une petite fraction de musulmans qui propagent une vision pervertie de l’islam » et « une écrasante majorité des musulmans du monde qui voient leur religion comme une source de paix », le président américain a appelé ces derniers à dénoncer haut et fort toutes les dérives en leur sein. « À travers l’ensemble du monde islamique, les voix influentes devraient en permanence s’exprimer », a-t-il lancé.

Sources: Breitbart & Jeune Afrique

Publié le 4 février, 2016 dans Etats-Unis, Islam, Société & Culture, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire