Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Allemagne : Une dirigeante de l’AfD préconise de tirer sur les migrants à la frontière

Allemagne : Une dirigeante de l’AfD préconise de tirer sur les migrants à la frontière

afd-allemagne

La dirigeante du parti anti-immigration AfD, Frauke Petry, a préconisé que les garde-frontières soient autorisés à ouvrir le feu sur des migrants tentant de s’introduire clandestinement en Allemagne. L’Allemagne, a-t-elle dit dans un entretien au journal Mannheimer Morgen, doit réduire l’afflux de migrants au moyen d’accords avec l’Autriche voisine et par un renforcement des frontières extérieures de l’Union européenne. Elle a ajouté qu’il ne fallait pas non plus hésiter à refouler des personnes et à créer des « installations de protection des frontières », ajoutant que les garde-frontières devraient être autorisés, si nécessaire, à tirer sur des migrants tentant d’entrer illégalement. Aucun agent de police ne souhaite tirer sur un migrant, a-t-elle déclaré, ajoutant : « Je ne le veux pas non plus, mais, au bout du compte, la dissuasion inclut le recours à la force armée ».

« Le dernier homme politique allemand qui autorisait à tirer sur des réfugiés était Erich Honecker », a réagi un responsable du SPD (sociaux-démocrates), Thomas Oppermann, en faisant allusion là à l’ancien numéro un communiste de RDA. AfD, parti eurosceptique et xénophobe, a été créé en 2013 et a le vent en poupe particulièrement depuis l’an dernier, canalisant là l’hostilité d’une partie de la population à la politique d’accueil des migrants défendue par Angela Merkel.

Source


Publié le 1 février, 2016 dans Allemagne, Immigration.

Laissez un commentaire