Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

TOP SECRET : Plusieurs sites classés secret défense pixelisés par Google Earth

TOP SECRET : Plusieurs sites classés secret défense pixelisés par Google Earth

site-secret-1

Il y a de nombreux sites classés top secrets qu’ils doivent être pixelisés ou effacés de la base de données de Google Earth.

Pour certains c’est compréhensible, comme pour des sites militaires, des résidences royales et disons, toute la Corée du Nord. D’autres peuvent cependant vous surprendre. La plupart d’entre eux font l’objet de théories du complot.

Pacific Northwest, USA

Ce site est le foyer de l’opération très controversée connue sous le nom de HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program) et est situé près de la frontière entre les états de Washington et de l’Oregon.

Les rumeurs suggèrent que HAARP fonctionne conjointement avec la FEMA (Federal Emergency Management Agency) et que les deux organismes poursuivent un ordre du jour top secret.

Les amateurs de complots pensent que HAARP est une arme secrète de modification climatique et qu’elle peut déclencher des inondations, des tempêtes monstrueuses, des sécheresses, plusieurs coupures d’électricité et même des tremblements de terre en Iran.

site-secret-2
Le centre secret HAARP est dissimulé sous le rectangle vert.

La raffinerie de pétrole de Zazhalombatta, Hongrie

Cette installation pétrolière hongroise a demandé à être peinte en vert, avec ses bâtiments et terrains supprimés, et personne ne sait pourquoi.

Ce qui est encore plus étrange, c’est que le bloc vert cache en réalité un champ de pâquerettes et un terrain où il n’y a que de l’herbe. Donc on se pose naturellement la question: Qu’est ce qui est caché sous l’herbe?

site-secret-3

Barrage de Keowee, USA

Ce réservoir en forme de sapin de Noël situé en Caroline du Sud a été fortement brouillé par Google. Alors que les autorités ne l’ont jamais confirmé, c’est censé être le barrage qui fait fonctionner la centrale nucléaire d’Oconee. Plusieurs théoriciens du complot font souvent référence à un « Fukushima Américain ».

site-secret-4

Zone inconnue dans la Toundra Sibérienne, Russie

Celui-ci est assez effrayant. Non seulement il y a quelque chose de louche en rapport avec le floutage comparé à la pixellisation Minecraft-esque de la base aérienne de Volkel en Hollande (voir plus bas), mais une histoire sinistre vient en rajouter une couche.

Ce site est dans la Toundra Sibérienne et la ville russe la plus proche est Egvekinot, voisine de l’Alaska de l’autre côté du détroit de Béring. En 1986, les autorités ont bouclé des dizaines de villes et villages, plusieurs d’entre eux avec des populations de plus d’un million.

Plusieurs possédaient des numéros mystérieux rattachés à leurs noms, dont Krasnoyarsk-26, Tomsk-7 et Arzamas-16 – ce dernier semble avoir été une colonie d’ingénieurs nucléaires qui ont mis fin au monopole nucléaire des Etats-Unis.

Certains croient que ce site pourrait être l’une des villes les secrètes et mystérieuses prises en charge par le gouvernement pendant la guerre froide. D’autres disent que c’est une station de radars ou de complexes ICBM.

site-secret-1

Les Îles Féroé, Danemark

Les îles Féroé sont situées à mi chemin entre la Norvège et l’Islande dans l’océan Atlantique Nord, mais elles sont contrôlées par le Danemark. Les islandais sont connus du nom de Féroés et connus pour leur compétence dans la musique. Personne ne sait pourquoi les sections de l’archipel ont été brouillées mais il est possible que le floutage ait un rapport avec les droits de pêcher.

site-secret-5

La base aérienne de Volkel, aux Pays-Bas

La censure de ce site est une œuvre d’art par rapport à d’autres exemples et l’utilisation d’un camouflage avec des couleurs pixelisées est plutôt mignon.

Mais ce qu’il cache est tout sauf mignon. Selon l’ancien Premier ministre néerlandais Ruud Lubbers, il y a 22 bombes nucléaires américaines stockées dans les soutes de cette base aérienne. Elles comprennent plusieurs bombes thermonucléaires B61 et un dispositif qui est dit être quatre fois plus puissant que les bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki en 1945.

Wikileaks a publié un câble diplomatique qui a confirmé la présence d’ogives nucléaires dans cette base en 2010.

M. Lubbers a confirmé l’existence des armes trois ans plus tard dans un documentaire de National Geographic quand il a dit: « Je n’aurais jamais cru que ces bêtises seraient encore là en 2013. Je pense que ces ogives font parties de la tradition militaire inutile, absolue et nécessaire ».

site-secret-6

Le bâtiment Michael AAF, USA

Ce site dans l’Utah est sur un terrain largement contrôlé par l’armée américaine et est utilisé pour tester des armes biologiques et chimiques. Voilà à peu près tout ce que nous pouvons en dire…

site-secret-7

La ville de Valencia, aux Philippines

La ville de Valencia, dont la population est de 160,000 est le quartier général du programme de défense du gouvernement et est pixelisé pour des raisons de sécurité nationale.

site-secret-8

Lac Baker, Canada

Le lac Baker, dans le Nunavut est le foyer de la nation inuit au nord du Canada. Aucune explication officielle n’a été offerte quant au noircissement de plusieurs secteurs de la région. Cependant, un théoricien de la conspiration en ligne connu sous le nom tristement célèbre de Dr Boylan, a passé de nombreuses années à essayer de convaincre les autres terriens qu’ils cachent les emplacements des « balises » extraterrestres.

site-secret-9

Source: News.com.au, le 24 janvier 2016

Publié le 24 janvier, 2016 dans HAARP, Illuminati, Internet, X Files & Paranormal.

Publicité

Laissez un commentaire

*