Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Eglise Incendiée : La scandaleuse indifférence de nos dirigeants

Eglise Incendiée : La scandaleuse indifférence de nos dirigeants

eglise-incendiee

Madeleine de Jessey s’étonne de la lenteur de la réaction du gouvernement après l’incendie volontaire de l’église Saint-Louis de Fontainebleau.

Madeleine de Jessey est agrégée de Lettres classiques. Porte-parole de Sens Commun, elle est déléguée nationale des Républicains en charge des programmes de formation.

Hier matin, en l’église Saint-Louis de Fontainebleau, les pompiers venaient à bout d’un incendie criminel qui laissait derrière lui un spectacle révoltant: un autel classé du XVIe siècle entièrement brûlé, des hosties consacrées jetées au sol, l’Enfant-Jésus de la crèche dérobé. Sans oublier la disparition mystérieuse d’une statue de la Vierge du XIVe siècle, elle aussi classée monument historique, et qui constituait l’une des plus belles vierges à l’enfant de Seine-et-Marne. Au même moment, à quelques kilomètres de là, on retrouvait la Croix de Guise renversée, et l’église de Veneux-les-Sablons en fumée.

Chaque jour, près de deux lieux de culte ou de sépulture chrétiens sont vandalisés en France. Mais ce qu’il y a de plus révoltant, c’est que ce saccage massif de notre patrimoine bénéficie systématiquement de l’indifférence la plus totale, tant de nos responsables politiques que des grandes chaînes d’information. Silence assourdissant hier soir. Le ministre des Cultes, Bernard Cazeneuve s’est fendu d’un simple communiqué. Fleur Pellerin semble quant à elle avoir réservé ses larmes à la disparition de David Bowie plutôt qu’au saccage d’une église classée monument historique par son propre ministère en 1949.

En 2016, en revanche, l’église brûle, et aucun membre du gouvernement ne prend la peine de se rendre sur place. Notre siècle sera-t-il donc celui du saccage et de l’indifférence ?

Beaucoup de grands, pourtant, se seront déplacés à l’église Saint-Louis au cours des siècles. Entre 1611 et 1614, Marie de Médicis et Henri IV posaient les premiers fondements de cette église. En 1661, Louis XIV et Anne d’Autriche érigeaient en son sein une nouvelle chapelle. En 1868, Napoléon III achève les agrandissements du site.En 2016, en revanche, l’église brûle, en silence. Nous espérons que le déplacement de Bernard Cazeneuve à Fontainebleau ce soir sera l’occasion d’une vraie prise de conscience face à l’ampleur du phénomène, et qu’il s’accompagnera enfin de mesures fortes.

Tant que nos dirigeants resteront amorphes, tout sera permis. Tant qu’ils resteront indifférents, ces crimes contre notre histoire et nos édifices religieux continueront. Car se taire, ce n’est pas seulement laisser faire: c’est encourager. A quoi sert-il d’aller pleurer Palmyre? À quoi sert-il de dénoncer les destructions en Syrie, quand on refuse de défendre en France ce que les siècles nous ont laissé, à force d’art et de labeur, et qui n’avait pas de prix? En laissant le vandalisme prospérer sur notre sol, jour après jour, le gouvernement n’insulte pas seulement la mémoire de nos pères: il spolie les générations à venir du bien qui leur était dû.

Le Figaro

Publié le 12 janvier, 2016 dans Christianisme, France, François Hollande, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire