Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Ils font de la propagande anti-conspis dans les écoles, mais ils laissent les jeunes se radicaliser

Ils font de la propagande anti-conspis dans les écoles, mais ils laissent les jeunes se radicaliser

islam

Les données ne sont pas chiffrées. Mais l’académie de Besançon n’est pas épargnée et a déjà dû signaler des jeunes radicalisés.

(…) La radicalisation dans les établissements scolaires est un fait. Qui a été constaté à plusieurs reprises. Et le conseiller technique, que nous appellerons Philippe, affirme que le phénomène ne touche pas que les centres urbains. « Je me rappelle d’une famille démunie face aux changements de comportement de leur enfant et qui s’est adressée à l’assistante scolaire. C’était dans un secteur rural. Mais le diagnostic était là : changement de religion, perte de relation parents-enfant, isolement, des heures passées sur Internet. Et un discours. » Des « Vive Daech » proférés dans l’école même.

Les exemples sont multiples. Les signaux d’alerte souvent les mêmes. (…) Impossible de chiffrer le nombre de jeunes radicalisés dans les établissements scolaires, selon le rectorat. « Car, parfois, les signaux d’alerte cachent autre chose… Mais une chose est sûre : dans les écoles, tous les signaux doivent être pris en compte par tous, personnels mais aussi élèves. On n’est pas là pour stigmatiser, mais pour venir en aide le plus tôt possible. » (…)

Source


Publié le 21 décembre, 2015 dans Education, France, Islam, Terrorisme.

Commentaires (1)

 

  1. angel dit :

    C’est normal les conspis réfléchissent et se pose des questions par contre les radicalisés n’on pas de cerveau, forcement pour l état c’est mieux un sans cervelle.

Laissez un commentaire