Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Chine veut remplacer des millions de travailleurs peu qualifiés par des robots

La Chine veut remplacer des millions de travailleurs peu qualifiés par des robots

robots-chine

La Chine prépare le terrain de la révolution robotique en planifiant d’automatiser le travail actuellement fait par des millions de travailleurs faiblement payés.

Le plan gouvernemental cherche à relancer l’économie chinoise, en visant un taux de croissance de 6,5 % minimum par an, et à doubler les revenus par personne d’ici 2020. Un effort qui, en cas de succès, pourrait avoir un impact bénéfique sur l’économie mondiale.

Lors de la première conférence de la robotique qui s’est tenue à Pékin, le vice-président Li Yuanchao a présenté un discours du président Xi Jinping annonçant clairement que les robots seraient une priorité majeure pour l’avenir de l’économie chinoise. Toutes sortes de robots y étaient présentés, dont des robots industriels qui dévoilent la véritable cible de l’intérêt robotique chinois: les manufactures.

La Chine est déjà le plus grand producteur mondial de produits manufacturés, mais elle assure la majorité de cette production avec des travailleurs, ce qui implique un grand potentiel de développement pour les robots. La substitution de robots permettrait d’améliorer l’efficacité des chaines en réduisant les coûts de main d’oeuvre de base, mais aussi, d’augmenter l’expertise des employés restants dans les domaines de la maintenance, du design et des services associés à ce parc de machines.

En 2018, la Chine devrait posséder un tiers des robots industriels mondiaux. Le programme gouvernemental appelé « Made in China 2025 » entend faire de la Chine une « puissance manufacturière mondiale », innovatrice et écologique, d’ici cette date. Le défi majeur est de développer l’intelligence et la connectivité des machines et des usines.

En outre, la Chine pourrait bientôt devenir non seulement un marché important pour les techniques sophistiquées de robotique, mais aussi un producteur de robots perfectionnés.

Express.be


Publicité
Publié le 11 décembre, 2015 dans Chine, Robotique, Société & Culture.

Laissez un commentaire