Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Après la France, les Etats-Unis sont à court de bombes pour combattre ISIS

Après la France, les Etats-Unis sont à court de bombes pour combattre ISIS

Rappel : Lutte contre Daech : la France à court de bombes

————

usaf-bombs

Avec l’intensité des frappes aériennes pour combattre l’État islamique, l’US Air Force pourrait être à court de munition prochainement.

Selon CNN, depuis le début des frappes aériennes contre l’État islamique en août 2014, l’armée de l’air américaine, l’US Air Force, aurait utilisé 20 000 bombes et autres missiles. Ce qui aurait mené à un épuisement du stock de munitions.

Les États-Unis mènent une campagne pour combattre le groupe terroriste en Irak et en Syrie. Le général Mark Welsh, chef du personnel, a émis un communiqué pour aviser que l’Armée de l’air dépense ses munitions plus vite qu’elle n’arrive à se réapprovisionner.

«Les bombardiers de type B-1 ont largué des bombes en un temps record. Les F-15E sont aussi utilisés dans les frappes parce qu’ils peuvent contenir un éventail plutôt large d’armes et ils sont très flexibles. Nous avons besoin de financement pour nous assurer que nous sommes prêts à tenir pour ce long combat. La situation est critique,» a-t-il déclaré.

Le général a d’ailleurs confié à CNN que l’US Air Force souhaite un refinancement à la hausse des dépenses militaires pour venir à bout de l’État islamique.

Cependant, reconstituer ce stock pourrait prendre «jusqu’à quatre ans de temps de réapprovisionnement d’actifs», a déclaré Welsh.

La secrétaire américaine à l’US Air Force Deborah Lee James abonde dans la même sens: «Nous devons renouveler notre stock de munitions. Ces armes prennent des années pour être livrées à partir du jour où le contrat est signé et jusqu’à ce qu’elles sortent de la chaîne de production.»

Loren Thompson, analyste militaire de l’Institut Lexington, a également commenté la situation dans un article du USA Today: «Il y a toujours une tentation de lésiner sur les achats de munitions et de missiles en temps de paix, mais cela laisse les forces sous-équipées quant les menaces se présentent.»

Sources: Fox News / Journal de Québec

Publié le 6 décembre, 2015 dans Califat Islamique, Conflits & Guerres, Etats-Unis, Irak, Syrie.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. David dit :

    Il reste encore des bombes nucléaire 🙂

  2. Brinoux dit :

    Heureusement la Russie est la , elle sera bien saignée financièrement à son tour dans quelques mois…

Laissez un commentaire

*