Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

En 2009, Hollande considérait que le gouvernement se servait du terrorisme pour servir un agenda politique sécuritaire

En 2009, Hollande considérait que le gouvernement se servait du terrorisme pour servir un agenda politique sécuritaire

hollande

par Fawkes News,

En 2009, François Hollande considérait qu’au nom de la lutte contre le terrorisme (parfaitement justifiée), on était en train de faire « des amalgames et des confusions. C’est à dire que celui qui n’est plus dans la norme, qui peut avoir un comportement déviant, qui peut parfois même être au delà de la loi, peut être assimilé à un terroriste, ce qui est là une atteinte grave aux libertés. » L’intention politique « donne à ces actes « un sens qui n’est pas le bon et on lui donne une portée. On en fait un acte terroriste comme pour justifier l’intervention sécuritaire du pouvoir et son efficacité. Et puis deuxièmement, il y a une forme de dérive sécuritaire qui justifie des lois sans cesse plus répressives au nom d’une menace qui parfois est réelle et qui parfois on le voit bien est virtuelle voir inexistante. »

Cette déclaration là est également collector. A la question de savoir pourquoi le gouvernement créait ce type de menace, Hollande répond: « Peut-être pour montrer une efficacité sur d’autres terrains, notamment économiques et sociaux qui ne sont pas forcément au rendez-vous ». Donc Hollande considérait à l’époque que le fait qu’un gouvernement instrumentalise le terrorisme pour servir un agenda politique à la fois ultra-sécuritaire et en manque de résultats était parfaitement logique et envisageable. On comprend mieux certaines choses. Un peu moins le fait que sous son mandat, des citoyens lambda soient perquisitionnés sans la moindre raison valable et que les théoriciens du complot soient désormais considérés comme une menace à la fois par le gouvernement et les médias. N’est-ce pas également une dérive sécuritaire? une façon d’inventer une menace terroriste?

Source: Fawkes News, le 3 décembre 2015


Publié le 5 décembre, 2015 dans France, François Hollande, Terrorisme, Vidéos.

Laissez un commentaire