Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Erdogan affirme avoir des «preuves» d’une implication de la Russie dans le trafic de pétrole de l’EI

Erdogan affirme avoir des «preuves» d’une implication de la Russie dans le trafic de pétrole de l’EI

erdogan

Le président turc a affirmé jeudi qu’il détenait des «preuves» de l’implication de la Russie dans le trafic de pétrole du groupe jihadiste Etat islamique en Syrie, un jour après que Moscou ait dévoilé une carte détaillant les routes de contrebande.

«Nous avons des preuves. Nous allons commencer à les révéler au monde», a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d’une allocution devant des syndicalistes à Ankara, citant notamment le nom de l’homme d’affaires syrien George Haswani, «titulaire d’un passeport russe».

Les déclarations du président turc ont lieu, alors que la Russie est engagée dans une opération militaire en Syrie contre les groupes terroristes, dont l’Etat islamique. L’aviation russe a déjà détruit «en deux mois de bombardements aériens, la Russie a touché 32 usines, 11 raffineries, 23 stations de pompage de pétrole, 1 080 camions citernes de l’Etat islamique», selon les déclarations tenues lors d’une conférence de presse par le ministère de la Défense russe.

Une carte retraçant les itinéraires du pétrole de contrebande, a aussi été publiée par la Russie. Ces révélations font suite à la déclaration du président turc, qui avait promis de démissionner si des preuves de l’implication de son pays dans le trafic de pétrole avec l’Etat islamique étaient établies.

Russia Today, le 3 décembre 2015

Publié le 4 décembre, 2015 dans Califat Islamique, Russie, Turquie.

Commentaires (1)

 

  1. nimportequoi dit :

    le petrole de l ei appartient a la syrie et donc au gouvernement du president bachar el assad… le president syrien a autorise les forces russes a defendre leur pays et si ils font du commerce de matieres premieres avec la russie c est la volonté du gouvernement syrien qui prevaut car legitiment élu donc rien d etonnant que la russie fasse du commerce avec la syrie contrairement a la turquie et autre pays de la soit disant coalition internationale qui pille le petrole syrien comme les us ont pille le petrole irakien en son temps ..

Laissez un commentaire