Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Figaro est en plein délire anti-conspirationniste depuis hier

Le Figaro est en plein délire anti-conspirationniste depuis hier

par Fawkes News,

Le Figaro sort l’artillerie lourde niveau propagande aujourd’hui avec une journaliste qui réussit le record de publier trois articles « anti-complotistes » dans la même journée. Le premier dans la matinée est intitulée: « Taguieff : «Le complotisme fournit des justifications au terrorisme» », ça commence bien. La journaliste fait sienne la rhétorique de l’ultra sioniste Taguieff ayant déjà publié un livre entier sur le sujet. A la question de savoir si le complotisme est dangereux, Taguieff répond:

« Les croyances complotistes constituent l’un des facteurs favorisant la radicalisation idéologique et le basculement dans le djihadisme. À partir du moment où de jeunes musulmans fanatisés pensent qu’il existe en France un «racisme anti-musulmans» institutionnel et une «islamophobie d’État», ils sont tentés de croire qu’il sont des victimes de complots criminels contre eux et leur religion, fomentés par le pouvoir ou des groupes organisés, imaginés le plus souvent comme «sionistes» ou manipulés par les «sionistes». Cet imaginaire complotiste peut provoquer une sécession et une rébellion des jeunes fanatisés, et nourrir leur désir de recourir à une violence supposée juste et purificatrice, par laquelle ils assouvissent leur soif de vengeance sur le thème: «Ils nous tuent, donc nous les tuons.» Même le terrorisme a besoin de justifications. Le complotisme leur en fournit. »

Une minute plus tard, la journaliste publie l’article « Comment lutter contre le complotisme ? » ou elle indique carrément que « Le conspirationnisme peut être l’antichambre de la radicalisation, et est très utilisé par la propagande djihadiste. » Une fois encore on a le droit à l’analyse du super expert de comptoir Rudy Reichstadt pour appuyer son article (décidément c’est observationnel cette référence).

Celui-ci va jusqu’à traiter l’association Re-open 9/11 de « révisionniste ». Elle donne ensuite la parole à une prof qui « décortique méticuleusement la rhétorique complotiste en classe ». « Elle évoque aussi les vrais complots, comme celui de la dépêche d’Ems, qui conduit à la déclaration de guerre de Napoléon III contre la Prusse, ou les expérimentations de la CIA dans les années 50.  » Donc apparemment, depuis les années 50…on peut dormir sur nos deux oreilles. Notre prof d’anglais veille au grain.

Hop 6 minutes plus tard, voilà un autre article qui pointe le bout de son nez. ça ne chaume pas chez Le Figaro. La propagande n’attend pas. Cette fois, la journaliste met les bouchées double avec l’article « Après les attentats du 13 novembre, le fléau du complotisme » ou l’expert habituel (oui…encore lui) nous apprend que « la complosphère a des niveaux d’audience supérieurs à ceux de la «fachosphère». » et que « «Le complotisme participe désormais de la contre-culture juvénile, connectée à internet, qui conduit à un refus de l’autorité instituée ». Puis, cela commence à dériver dangereusement. « il existe de nombreuses passerelles entre la complosphère et la djihadosphère ou l’islamosphère. La théorie du false flag permet d’exonérer les djihadistes de la responsabilité des événements ». Le complotisme est très régulièrement lié à une forme d’antisémitisme. Un antisémitisme qui fait partie intégrante de la propagande djihadiste.

« L’objectif est de «terroriser» le jeune et de le persuader que le Mal l’entoure. L’isoler du monde extérieur pour le pousser à franchir le pas vers une communauté de substitution.Le complotisme joue donc un double rôle: il permet de justifier le passage au terrorisme, tout en niant le crime terroriste quand celui-ci a lieu. «Il y a le même lien entre terrorisme et conspirationnisme que celui entre négationnisme et conspirationnisme: le complotisme est un moment du crime, qui crée les conditions pour que ce crime soit à nouveau possible» explique Rudy Reichstadt

Très franchement, on nage en plein délire paranoïaque dans la presse mainstream. On voit mal en quoi les dites théories du complot pourraient inciter des jeunes à faire le djihad alors que ces même théoriciens, traités par les médias comme des parias nuisibles, démontrent que le terrorisme est manipulé par des Etats et cela dérage manifestement beaucoup en haut lieu. Pourquoi les djihadistes s’uniraient-t-il s en connaissance de cause aux pays qu’ils accusent de tous les maux en utilisant leurs armes et en luttant pour leurs intérêts comme des bêtes marionnettes? Ces arguments n’ont aucun sens.

D’ailleurs, la réalité est tout autre puisqu’une information peu relayée des médias vient confirmer que Les « théoriciens du complot » sont au contraire responsables d’un abandon de l’Etat Islamique par les militants. Les radicaux se plaignent que les recrues se détournent quand ils découvrent que les services de renseignement occidentaux contrôlent les groupes extrémistes.

Que je sache, c’est bien la CIA qui a entraîné Ben Laden. Al Qaeda ( la base de données) est une création américaine, Hillary Clinton l’a admis en ces termes. Qui a fourni des armes aux djihadistes en Syrie? Les théoriciens du complot ou des gouvernements? Qui a entraîné des jeunes paumés pour les envoyer en Syrie faire le djihad? Qui envoie des bombes avec des drones sur des populations civiles au Pakistan, incitant après coup les proches des victimes à se radicaliser? (cela ne donne bien évidemment pas une légitimité au djihadisme mais cela permet de l’expliquer). Qui a affirmé en 2010 que le plan de déstabilisation de la Syrie était déjà à l’Etude ou que la décision d’envahir l’Afghanistan et l’Irak était prise avant le 11 septembre 2001?. Des exemples, il y en a à la pelle et la réponse est toujours la même. Ce sont nos propres Etats qui créent et instrumentalisent le terrorisme.

Cet état de fait est loin d’être une théorie, les exemples sont légion y compris des attentats fomentés en Europe par le réseau Stay Behind de l’OTAN. Tout cela, ces journalistes ne peuvent l’ignorer. Ils désinforment sciemment leur lectorat en attribuant la genèse du terrorisme et limite tous les maux de ce monde aux théoriciens du complot de la même manière que la CIA a récemment honteusement collé la responsabilité des attentats de Paris à Snowden. Ce sont des attaques gratuites et sans fondement.

Pour finir, savez-vous sur quoi tombent les internautes lorsqu’ils cherchent les termes « Théorie du complot » sur Internet depuis Janvier dernier?

theorie-du-complot-google

Source: Fawkes News, le 1er décembre 2015


Publié le 2 décembre, 2015 dans Conspirations & Complots, Internet, Terrorisme.

Laissez un commentaire