Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

« Le complotisme permet de justifier le passage au terrorisme »

« Le complotisme permet de justifier le passage au terrorisme »

Dounia Bouzar croit que les islamistes sont des conspis. Alors que pas totalement, les islamistes interdisent la théorie du complot car elle ne fait pas l’éloge du terrorisme mais dit que c’est l’occident qui se fait ça contre lui-même… donc forcément ça plait pas à Daesh ou Al-Qaïda.

Donc apparemment dernièrement les médias tentent de faire passer les conspirationnistes/complotistes pour des fabricateurs d’islamistes. C’est poilant !

Voir cet article aussi : Taguieff: « Les croyances complotistes constituent l’un des facteurs favorisant la radicalisation idéologique et le basculement dans le djihadisme »

——–

conspi-lol

(…) le conspirationnisme est lié à la radicalité politique. Le mantra «On nous ment», martelé sur les réseaux sociaux, conduit à une remise en cause systémique de l’autorité. Les dirigeants sont perçus comme des marionnettes qu’il convient de renverser.

Comme l’a montré Dounia Bouzar dans son rapport sur les djihadistes français, la théorie du complot joue un rôle majeur dans l’embrigadement du jeune djihadiste. Sur Facebook, sur Twitter, les recruteurs de Daech diffusent en masse des vidéos montrant que le logo «Coca Cola» vu à l’envers dans un miroir, représente l’inscription «No Mecque» en arabe… ou que le billet du dollar américain comprend toutes les symboliques des francs-maçons. Diverses thèses complotistes circulent: que les Illuminati ont commandité le 11 septembre 2001, que les sionistes, désignés par le 666 de l’apocalypse, dirigent le monde, que les «satanistes» sont à l’œuvre partout. L’objectif est de «terroriser» le jeune et de le persuader que le Mal l’entoure. L’isoler du monde extérieur pour le pousser à franchir le pas vers une communauté de substitution.

Le complotisme joue donc un double rôle: il permet de justifier le passage au terrorisme, tout en niant le crime terroriste quand celui-ci a lieu. «Il y a le même lien entre terrorisme et conspirationnisme que celui entre négationnisme et conspirationnisme: le complotisme est un moment du crime, qui crée les conditions pour que ce crime soit à nouveau possible» explique Rudy Reichstadt.

Le Figaro

Publié le 1 décembre, 2015 dans Califat Islamique, Conspirations & Complots, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*