Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un musulman britannique sur 5 éprouve de la sympathie pour ISIS

Un musulman britannique sur 5 éprouve de la sympathie pour ISIS

1-in-5-brits

« Un Britannique musulman sur cinq éprouve de la sympathie pour les djihadistes » Ce titre qui s’affichait à la une du Sun ce lundi fait couler beaucoup d’encre au Royaume-Uni. Selon The Independent, cette première page aurait suscité quelque 450 plaintes – un nombre record – auprès de l’Independent Press Standards Organisation (IPSO), le gendarme britannique des médias qui a vu le jour en septembre 2014.

(…) Le tabloïd se réfère à un sondage commandé à la suite des attentats de Paris du 13 novembre. L’enquête avance que 19 % des musulmans expriment au moins « une certaine sympathie » avec les jeunes musulmans qui ont quitté le Royaume-Uni pour rejoindre les combattants en Syrie.

Pas de mention du terme « djihadiste »

Plusieurs observateurs ont noté que l’intitulé de la question ne fait pas apparaître le terme de « djihadiste », chacune des personnes interrogées a donc pu en faire une interprétation différente. Comme le souligne The Independent, certains jeunes musulmans sont en effet partis en Syrie, mais pour se battre aux côtés des Kurdes en lutte contre Daesh, ce qui leur a valu des éloges des médias d’outre-Manche.

Par ailleurs, le journal s’interroge sur ce que recouvre le terme de « sympathie » : « Ceux qui disent avoir de la sympathie peuvent signifier qu’ils comprennent pourquoi quelqu’un peut en venir à faire quelque chose, même s’ils pensent que c’est mal. Ils peuvent aussi simplement vouloir dire qu’ils ont de la compassion pour une personne dans cette situation. »

Une interprétation « sensationnaliste » des statistiques

The Independent rappelle aussi un sondage de Sky News publié en mars : à la même question, 14 % des résidants de Grande-Bretagne – musulmans ou non – interrogés disaient avoir de la sympathie pour les jeunes musulmans quittant le pays pour rejoindre les combats en Syrie.

Le Muslim Council of Britain (le Conseil musulman de Grande-Bretagne) a également réagi en accusant le Sun d’avoir donné une interprétation « sensationnaliste » des statistiques. Son secrétaire général, Shuja Shafi, a déclaré que « beaucoup de musulmans ont du mal à croire ce sondage. La grande majorité des quelque 3 millions de Britanniques musulmans abhorrent le terrorisme. C’est ce qui est prouvé sondage après sondage. »

(…) 20minutes.fr


Publicité
Publié le 24 novembre, 2015 dans Califat Islamique, Grande-Bretagne, Islam.

Laissez un commentaire