Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Jean-Marie Le Pen préconise la peine de mort par décapitation pour les terroristes de l’Etat Islamique

Jean-Marie Le Pen veut rétablir la peine de mort par décapitation pour les terroristes de l’Etat Islamique

Le président d’honneur du Front national a détaillé un programme de choc pour lutter contre la menace terroriste lors d’une conférence de presse vendredi 20 novembre.

jm-le-pen

Dans le célèbre manoir familial de Montretout (Hauts-de-Seine), Jean-Marie Le Pen a détaillé une série de mesures pour lutter contre le terrorisme vendredi 20 novembre, parfois inspirée de la loi du talion. En réaction aux attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, le président d’honneur du Front national appelle au « rétablissement pour les terroristes de la peine de mort avec décapitation comme le fait Daesh ».

Le co-fondateur du FN s’est ensuite livré à une énumération de mesures pour refonder « les principes fondamentaux de légitime défense et de préférence nationale », abolir « les lois Taubira », rétablir pour les terroristes la peine de mort par décapitation. Jean-Maire Le Pen est resté fidèle à sa rhétorique nationaliste et anti-immigration : supprimer la double nationalité, contraindre les doubles nationaux à faire un choix, supprimer le droit du sol et l’acquisition automatique de nationalité, rétablir les frontières et leur contrôle, expulser les clandestins « à qui ne sera accordé aucun droit social » ou encore restreindre le nombre de naturalisations.

Un gouvernement qui emmerde « les honnêtes gens »

En décrivant une « véritable situation de guerre intérieure », le patriarche a pointé le rôle d’une « immigration massive qui a pris comme c’était prévisible un tour tsunamique » pour expliquer la menace terroriste qui pèse sur la France. Jean-Marie Le Pen a dénoncé la politique du gouvernement, jugée liberticide : « faute de frapper les coupables, on emmerde les honnêtes gens ».

En poursuivant son exposé, le « Menhir » a clamé le besoin de mettre en place « une politique nataliste » pour redresser la pays et lutter contre l’immigration. Il s’est aussi prononcé en faveur « d’un service militaire de 6 mois » et a demandé à « construire 100.000 places de prison ». La capacité actuelle des prisons est de moins de 60.000 places.

Source

Publié le 21 novembre, 2015 dans Califat Islamique, France, Terrorisme.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. gilou dit :

    La peine de mort pour des kamikazes, c’est un pléonasme !!!

  2. LeCreuset dit :

    On fait la morale au monde entier sur la peine de mort et voila que par vengeance nous allons nous y remttre ? Moi je dis l’homme qui rétablie la peine de mort doit étre le premier a l’expérimenter !

Laissez un commentaire

*