Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Islamisme. Marine Le Pen : «Nos dirigeants politiques savent trop tard, comprennent trop tard et agissent trop tard»

Islamisme. Marine Le Pen : «Nos dirigeants politiques savent trop tard, comprennent trop tard et agissent trop tard»

La présidente du Front national réclame une commission d’enquête parlementaire et accuse les gouvernements successifs de ne pas avoir résolu «les défaillances» depuis l’affaire Merah et dénonce «l’aveuglement idéologique» de François Hollande.

mlp-islamisme

«Le gouvernement reprend une partie des mesures de bon sens que le Front national expose depuis de nombreuses années».

« «Les défaillances n’ont pas été résolues par les gouvernements successifs. Ils ont désarmé et rendu vulnérable notre pays.»

Si Marine Le Pen prend acte d’un tel effondrement des tabous dans le pays en matière sécuritaire, elle demeure cependant très réservée sur l’efficacité de la politique gouvernementale. «Le gouvernement se heurte au mur de la réalité et reprend une partie des mesures de bon sens que le Front national expose depuis de nombreuses années mais comme il n’a pas de vision claire du combat qu’il doit mener, il va rendre ces mesures inefficaces», accuse-t-elle.

Sur le plan international, elle se félicite du rapprochement avec la Russie, mais là encore, elle dénonce le temps perdu: « le grand problème de nos dirigeants politiques, qu’ils s’appellent Nicolas Sarkozy ou François Hollande, est qu’ils savent trop tard, comprennent trop tard et agissent trop tard». Elle déplore que le président ne soit pas revenu sur son «refus idéologique» de travailler avec les services de renseignement syriens. «Cet aveuglement, attaque-t-elle, a entraîné la très grave accusation portée par Bernard Squarcini», ancien patron du renseignement intérieur (DCRI), qui a affirmé que Manuel Valls, il y a deux ans, s’était opposé à l’obtention de la liste des djihadistes français opérant en Syrie au nom du refus de travailler avec les renseignements syriens.

Sources: Le Figaro via FDS

Publié le 21 novembre, 2015 dans France, Islam, Syrie.

Laissez un commentaire