Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Daesh a prévu un «holocauste nucléaire» sur l’Occident

Daesh a prévu un «holocauste nucléaire» sur l’Occident

holocaustnuke

Selon Jürgen Todenhöfer, un journaliste allemand ayant passé du temps au sein de l’organisation terroriste en Irak et en Syrie, l’Occident ne mesure pas la gravité de la situation et de la dangerosité de Daech qui est beaucoup plus organisé. Selon toujours ce journaliste qui a côtoyé cette mouvance terroriste, l’Etat Islamique aurait planifié contre l’Occident un tsunami nucléaire, l’éradication de tous mécréants et surtout un «holocauste nucléaire» pour exterminer 500 millions de personnes.

«Tous les chiites, Yazidi, les hindous, les athées et les polythéistes doivent être tués» selon Jürgen Todenhöfer. «L’Occident ne mesure pas la menace à laquelle il fait face et sous-estime le risque considérable que représente l’Etat islamique», a-t-il souligné.

«J’avais vu les terribles vidéos de décapitations. C’est justement ça qui m’a posé le plus gros problème lors de mes négociations. Au cas où, j’avais fait mon testament avant de partir», explique le journaliste, décrivant la vie sous le califat comme un enfer.

«Je ne vois personne capable de les arrêter. Seuls les Arabes le peuvent. Je suis revenu très pessimiste», a déploré Jürgen Todenhöfer. «Ils sont extrêmement brutaux. Non seulement ils coupent des têtes, mais ils parlent également d’une stratégie de nettoyage religieux. Voilà leur philosophie officielle : ils parlent de 500 millions de personnes qui doivent mourir». Plus grave encore, Jürgen Todenhöfer explique que l’Etat islamique est certain de gagner ce combat. «Il y a un enthousiasme presque palpable et une confiance que je n’ai jamais vus dans d’autres zones de guerre».

Impact24


Laissez un commentaire