Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Allemagne: La crise des migrants alimente la plus importante hausse du nazisme depuis Adolf Hitler

Allemagne: La crise des migrants alimente la plus importante hausse du nazisme depuis Adolf Hitler

Il a été annoncé aujourd’hui que les VAGUES innombrables de migrants qui se déversent en Allemagne ont bouté le feu dans les esprits des Allemands, au point de faire renaître cette menace terrifiante d’un néo-nazisme rampant qui mènerait la Nation à sa perte.

no-sharia

La police de la nation assiégée a été confrontée à la pire période de violence et de troubles civils depuis le règne nazi d’Hitler. La colère des Allemands quant à la politique d’Angela Merkel a atteint son seuil critique.

Le spectre des chemines brunes du troisième Reich des années 1930 plane sur les manifestants de la droite, qui provoquent des combats dans les rues en visant les réfugiés, aussi bien que les journalistes et les politiciens qui soutiennent leurs causes, dans des attaques brutales.

Des politiciens modérés ont été molestés lors de rassemblements et l’un d’entre eux a même été poignardé au niveau de la gorge par un fou néo-nazi, ce qui a amené Der Spiegel a déclarer: « La haine est de retour. »

Des sources de la sécurité en Allemagne, qui a accueilli plus de migrants et de réfugiés que n’importe quel autre pays Européen, disent être les témoins d’une montée brutale de la violence liée à l’extrême droite.

alle1

alle2

La pire attaque s’est produite le 17 octobre quand le politicien de gauche Henriette Reker a été poignardé par un manifestant néo-nazi alors qu’il se rendait à Cologne.

Les groupes d’extrême droite ont aussi représenté des politiciens allemands de haut niveau être pendus dans des images de propagandes vicieuses qui hantent les rues à l’heure actuelle.

Ce qui a amené le magazine Der Spiegel à demander: « Est-ce un retour aux temps de la République de Weimar quand les confrontations politiques étaient monnaie courante? »

La publication se référait à la politique chaotique qui a englouti l’Allemagne au lendemain de la Première Guerre mondiale, pour aboutir finalement à la montée du fascisme et d’Hitler.

Ailleurs des gangs de mâles néo-nazis ont formé des « lyncheurs » pour traquer les migrants et distribuer des coups à ces derniers dans la rue au cours des derniers jours.

Vendredi dernier, à Pirna, près de Dresden, un Marocain et un Libyen ont été victimes de violence par un gang de 25 néo-nazis.

Le week-end dernier, plusieurs gangs ont matraqué des Syriens à coups de battes de baseball au nord de la ville de Wismar et Magdeburg, vers la sortie de Berlin.

Un groupe d’individus s’est même rendu dans l’est de l’Allemagne, et ont attaqué des centres de réfugiés à coup de fusées pour feux d’artifice, ce qui a aveuglé un jeune homme syrien de 26 ans suite à la chute morceaux de verre en plein visage.

La petite ville a été la scène d’un meurtre abominable plus tôt cette année, où des fanatiques de l’extrême droite ont fait exploser la voiture d’un politicien de gauche.

Ces dernières semaines la police a saisi plusieurs explosifs des groupes d’extrême droite qui auraient pu être utiliser pour conduire des attaques terroristes de grande ampleur.

Plusieurs journalistes ont été attaqués lors de rassemblements et les fanatiques ont empêché des bénévoles de donner la soupe et des vêtements à des réfugiés affamés en proie à l’hiver.

bus2

centre

Les révélations viennent suite à la haine de plusieurs habitants racistes à l’est de l’Allemagne, où un village de 100 habitants a du accueillir plus de 750 réfugiés politiques dans le besoin.

L’Allemagne a accueilli 1,5 millions de migrants en 2015 seulement, dont la plupart ont fui une Syrie déchirée par la guerre.

Source: Express.co.uk, le 5 novembre 2015


Publié le 5 novembre, 2015 dans Allemagne, Islam, Nazi & Néo-Nazi.

Commentaires (3)

 

  1. Danny dit :

    « C’était peut être le but visé de ces migrations afin de monter le gens a droite et faire des lois coupant des lois des droits et liberté et de foutre le bordel. »

    Bien vu.

  2. stereo dit :

    Quand on joue avec le feu on finit par se brûler… Tout le monde le sait ! Alors, inconscience ou volonté délibérée ?

  3. Gino dit :

    C’était peut être le but visé de ces migrations afin de monter le gens a droite et faire des lois coupant des lois des droits et liberté et de foutre le bordel.

Laissez un commentaire