Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Nasa observe la destruction d’un système solaire par une «étoile de la mort»

La Nasa observe la destruction d’un système solaire par une «étoile de la mort»

planete-mangee

Ici, pas de rayon laser destructeur mais une simple force irrésistible pour le dernier acte d’un opéra cosmique. Spoiler alert : ça se finit encore plus mal que chez Shakespeare. A plus de 500 années-lumière de la Terre, la Nasa a observé une « étoile de la mort » en train de cannibaliser une planète naine. « Un humain n’a jamais vu ça. Nous assistons à la destruction d’un système solaire », se réjouit l’astronome d’Harvard, Andrew Vanderburg.

Située dans la constellation de la Vierge, l’étoile WD1145 + 017 est une naine blanche en fin de vie. Après avoir consommé la majorité de son carburant lors d’une phase d’expansion, elle s’est effondrée sur elle-même, pour une taille comparable à celle de la Terre mais avec une densité un million de fois supérieure à celle du Soleil, à une tonne par centimètre cube. L’observation a été réalisée par le télescope Kepler.

La Terre invivable d’ici un milliard d’années

L’étoile se trouve au voisinage d’une planète naine de la taille de Cérès d’environ 1.000 km de diamètre. Un peu plus de 800.000 km séparent les deux objets, soit deux fois la distance Terre-Lune. A chaque passage, toutes les quatre heures et demie, l’étoile cannibale arrache un petit bout de planète et l’aspire, provoquant une traînée de débris qui évoque celle d’une comète.

Cela va empirer. Bientôt, l’attraction gravitationnelle de la force de marée va disloquer le corps rocheux. D’ici un million d’années, il ne restera qu’un petit nuage de gaz, et du métal incorporé à la naine blanche.

Le destin de la Terre devrait être différent. Les scientifiques en débattent encore mais beaucoup estiment que notre planète sera avalée lors de la phase d’expansion du Soleil en géante rouge, dans environ 7 milliards d’années. Mais les conditions seront invivables bien avant, sans doute d’ici un à deux milliards d’années, alors que le Soleil va doubler de tailler d’ici 500 millions d’années et doucement transformer notre planète en désert. Si nous ne l’avons pas fait avant.

Source


Publié le 25 octobre, 2015 dans Astronomie, NASA.

Laissez un commentaire