Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Attaque sur la liberté d’expression: les médias alternatifs sont sur la sellette

Attaque sur la liberté d’expression: les médias alternatifs sont sur la sellette

censure

Ce mois-ci, Matt Drudge, gestionnaire du site Drudge Report a indiqué dans une interview auprès d’InfoWars que la justice a son site dans le collimateur. Le site, qui est une sorte de revue de presse active depuis près de 20 ans, est très apprécié des américains puisqu’il obtient la 131ème place sur Alexa au niveau national et 607ème au niveau mondial.

Drudge a affirmé que des lois à venir concernant les droits d’auteur empêcheront bientôt les sites ne serait-ce que de mettre des liens vers des articles tiers.

« Je dispose d’une décision d’un juge de la Cour suprême me disant que c’est fini pour moi », a déclaré Drudge. « Ils ont eu les votes nécessaires désormais pour faire respecter les droits d’auteur, vous êtes fini. Ils vont faire en sorte que vous ne puissiez même plus utiliser les gros titres. »

« Pour avoir une décision de la Cour suprême de justice m’indiquant que c’est fini, c’est qu’ils ont obtenu les votes, ce qui signifie que le temps est limité », a-t-il ajouté, notant qu’un jour viendra où la simple gestion d’un site indépendant pourrait nous mettre hors la loi.

« Cela signera la fin pour moi. Soit, car toute cette histoire a été un enfer », a déclaré Drudge, ajoutant que les internautes ont été poussés vers les cyber «ghettos» que son Twitter, Facebook et Instagram.

« C’est comme un ghetto, c’est du « corporate », ils prennent votre énergie et vous n’obtenez rien en retour – rien »

Drudge a averti que les géants des médias sociaux comme Twitter et Facebook engloutissement le contenu et empêchent la croissance des plates-formes d’information indépendantes avec des agrégateurs d’information automatisés comme Google News qui est totalement automatisé.

Pour l’instant, ce type de manœuvre n’est pas possible en Europe…sauf que, n’oublions pas que le TAFTA a entre autre pour but d’aligner de nombreuses lois sur les Etat-Unis et cela inclus également ce type de problématique qui constitue une réelle attaque en règle à l’encontre des médias alternatifs. Le pire c’est que Drudge Report ne récupère même pas la totalité ou une partie du contenu des articles tiers comme le fait la grande majorité de ces médias. Le site reprend uniquement le lien vers l’article et il renvoi vers le site du média propriétaire. On peut considérer cela comme de la pub gratuite pour les site relayés car le trafic est directement renvoyé vers les auteurs des articles mais apparemment, la justice a décidé que c’était déjà trop.

Les attaques ne s’arrêtent pas là puisque plusieurs acteurs majeurs de la réinformation utilisant la plateforme Youtube (contrôlée par Google, une fois encore) comme par exemple « We are change » (avec plus de 235 000 abonnés) ou « Storm Clouds Gathering » (plus de 477 000) se sont récemment vu retirer leur unique moyen de financement via l’outil publicitaire Adsense. Au mois de mars, le site antiwars s’est également vu désactiver son compte Adsense car, d’après Google, ils avaient enfreint une règle du programme en publiant des photos des atrocités commises par les soldats américains dans le centre de détention militaire d’Abu Ghraib. La chasse est ouverte et ça ne fait que commencer.

Source: Fawkes News, le 19 octobre 2015


Publicité
Publié le 19 octobre, 2015 dans Conspirations & Complots, Internet, Société & Culture.

Laissez un commentaire