Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

« Nous avons froid ! » : le cri d’alarme de migrants hébergés sous des tentes en Allemagne

« Nous avons froid ! » : le cri d’alarme de migrants hébergés sous des tentes en Allemagne

migrants-froid

« Nous avons froid ! »: des réfugiés, logés faute de mieux sous des tentes en Allemagne, poussent un cri d’alarme alors que les températures dégringolent et obligent des autorités surmenées à chercher des solutions pour des dizaines de milliers de migrants.

« Ils disent qu’ils vont faire quelque chose mais ils ne nous disent pas quand. Peut-être quand tout le monde se sera transformé en glaçon! »: Hussein, un jeune Afghan de 25 ans refusant de dévoiler sa véritable identité, dort depuis un mois sous l’une des tentes non chauffées montées en urgence par la ville de Hambourg (nord).

« La nuit, on ne peut pas rester plus d’une heure sous la tente », poursuit-il. Dans ce grand port du Nord comme dans le reste du pays, le thermomètre a vertigineusement chuté, transformant les nuits sans chauffage en cauchemar. Et l’hiver allemand, réputé pour sa rigueur, n’a pas encore démarré.

En Saxe (est), la Croix-Rouge, qui veille sur 10.000 réfugiés, a également sonné l’alarme.

Dans les tentes non chauffées, « c’est devenu un problème sanitaire: les gens sont tombés malades à cause du froid », explique un porte-parole, Kai Kranich. « Nous avons distribué tous les sacs de couchage et couvertures que nous avions mais cela ne suffit pas ».

Pour l’heure, tous les réfugiés de la région ont pu être « relogés » dans des tentes chauffées, précise M. Kranich. Mais il n’exclut pas de devoir accueillir de nouveau des migrants dans des lieux non chauffés.

A Hambourg, où 4.000 des 30.000 migrants dorment dans des tentes, certains ont manifesté ces derniers jours pour dénoncer leurs conditions d’hébergement précaires. « Nous avons froid! », ont-ils inscrit sur un carton de fortune.

Au total, en Allemagne, au moins 42.000 réfugiés, sur les 305.000 pris en charge par les 16 Etats régionaux, n’ont actuellement pas de toit en dur, selon une estimation du quotidien Die Welt.

Mais avec quelque 800.000 demandeurs d’asile attendus cette année, l’Allemagne fait face à une situation d’ampleur inédite, la contraignant à faire preuve d’imagination : construction de villages de containers d’habitation, réquisition de casernes militaires, ou encore reconversion en foyers de magasins de bricolage. […]

RTL.be

Publié le 17 octobre, 2015 dans Allemagne, Europe & UE, Immigration.

Publicité

Laissez un commentaire

*