Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une méga-structure extraterrestre serait en orbite autour de l’étoile KIC 8462852

Une méga-structure extraterrestre serait en orbite autour de l’étoile KIC 8462852

mega-structure-et

par Hitek,

Depuis son lancement en 2009, le télescope Kepler a pour mission de détecter des exoplanètes dans le but de trouver des mondes habitables au-delà de notre système solaire. C’est au cours de ses observations habituelles que les astronomes ont découvert une étoile étrange, nichée entre les constellations du Cygne et de la Lyre.

Lors des phases d’observation, le télescope parcourt le ciel à la recherche d’étoiles ou d’exoplanètes. Toutes les données transitent ensuite vers des ordinateurs qui les traitent à l’aide d’algorithmes dans le but de trouver des motifs qui se répètent. Ces motifs répétitifs seraient donc des signes que quelque chose est en train de graviter en orbite autour de l’étoile observée.

A partir de 2009 et pendant quatre ans, Kepler a observé l’étoile KIC 8462852 et a récolté une quantité astronomique de données que les scientifiques ont mis à disposition des internautes sur le site PlanetHunters (chasseurs de planètes) pour qu’ils apportent leur aide dans l’analyse des données. C’est en 2011 que cette fameuse étoile a été signalée comme inhabituelle.

En règle générale, les planètes en orbite autour d’une étoile, obscurcissent la lumière de l’étoile sur une période allant de quelques heures à quelques jours en fonction de l’orbite. Mais un groupe de « chasseurs de planètes » a remarqué que l’étoile KIC 8462852 avait été obscurcie à deux reprises en 2009, puis avait enregistré une chute lumineuse d’une semaine en 2011, suivi d’une série de chutes lumineuses similaires en 2013. Ces chutes lumineuses seraient donc la preuve que quelque chose orbite autour de cette étoile.

Cette découverte intrigue les scientifiques. Pour Tabetha Boyadjian de l’Université de Yale, elle explique à The Atlantic :

« Nous n’avions jamais vu quelque chose comme cette étoile. C’est vraiment bizarre. Nous avons pensé que c’était peut-être de mauvaises données ou un mouvement sur le télescope spatial Kepler, mais tout a été vérifié. L’objet cause des blips bizarre et chaotiques à la lumière de l’étoile, tel que vu de notre planète – mais nous ne savons pas ce que c’est »

Tout laisse croire qu’une énorme masse est en orbite autour de l’étoile. Mais qu’est-ce que cela peut bien être ? Les astronomes en sont certains, quoi que se soit, cela a été formé récemment et attiré par la force gravitationnelle de l’étoile.

Pour Boyadjian, sa théorie suggère le passage d’une famille d’exocomètes, passée trop près de KIC 8462852, et sa pulvérisation par la gravité massive aurait entraîné des poussières et des débris à graviter autour de l’étoile.

Mais pour les chercheurs du projet SETI de UC Berkeley, ils pensent qu’il s’agit clairement d’un signe de technologie extra-terrestre. Une espèce de mégastructure alienne en orbite autour de l’étoile

Pour pouvoir confirmer la présence extra-terrestre en dehors de notre système solaire, Tabatha Boyadjian travaille avec l’astronome Jason Wright, de l’université d’Etat de Pennsylvanie pour analyser les fréquences radio émises par l’étoile. S’ils trouvent quelque chose d’intéressant, alors ils prévoient d’utiliser les 27 antennes paraboliques de Very Large Array situées au Nouveau-Mexique pour essayer de déchiffrer les possibles sons d’une technologie extra-terrestre. Les premières observations devraient se faire dès janvier prochain avec un suivi jusqu’à l’automne 2016.

Sources: Hitek.fr / IFL Science, le 15 octobre 2015

Publié le 15 octobre, 2015 dans Astronomie, Espace, OVNIs & Extra-Terrestres.

Laissez un commentaire