Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le présentateur de la météo de France 2, Philippe Verdier, viré pour avoir dénoncé le mensonge du réchauffement climatique

Le présentateur de la météo de France 2, Philippe Verdier, viré pour avoir dénoncé le mensonge du réchauffement climatique

time

Le présentateur météo Philippe Verdier a-t-il été écarté de l’antenne après son livre sur le climat et sa lettre ouverte à François Hollande ? Le monsieur météo de France 2 n’a pas assuré la présentations des bulletins météo de la chaîne hier.

Le fait média du jour, c’est cette question : Philippe Verdier, le Monsieur Météo de France 2, a-t-il été écarté de l’antenne à cause de son livre sur le réchauffement climatique ? Depuis plusieurs jours, il ne présente plus les bulletins météo et ça serait en lien avec ses propos qui remettent en cause le changement climatique.

Que trouve-t-on dans ce livre ?

On y trouve des propos assez éloignés de ce qu’on a l’habitude de lire ou d’entendre au sujet du réchauffement climatique. Dans Climat Investigation, c’est le titre de cette enquête sortie au début du mois d’octobre, Philippe Verdier veut démonter les peurs et les angoisses véhiculées autour du réchauffement de la planète. Pour faire la promotion son ouvrage, il a d’ailleurs réalisé un clip, une vidéo dans laquelle il promet de balancer sur un mensonge organisé à l’échelle mondiale.

Une musique anxiogène et des mots très forts : « otages », « scandale planétaire », « manipulations », « machine de guerre » et « conflits d’intérêt »… Philippe Verdier balance !

Il y a une forme de sensationnalisme sur la forme, mais sur le fond, c’est tout le contraire.

Sur 330 pages, le chef du service météo de France Télévisions, titulaire d’un master en développement durable, dénonce surtout l’alarmisme ambiant et le catastrophisme exagéré mis en scène autour du réchauffement climatique. Un discours très rare et à contre-courant des idées reçues.

(…)

La suite sur Europe 1


Publicité

Laissez un commentaire