Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Des djihadistes français touchés par les frappes françaises en Syrie

Des djihadistes français touchés par les frappes françaises en Syrie

Le camp d’entraînement du groupe EI visé par des chasseurs français dans la nuit de jeudi à vendredi abritait des combattants « français et francophones ».

djihadistes-francais

« Nous avons ciblé un camp d’entraînement dans lequel se trouvaient des combattants étrangers de Daesh (acronyme de l’EI en arabe) formés pour venir nous attaquer en France », a-t-on assuré, en rappelant la notion de légitime défense sur laquelle repose l’intervention française en Syrie. « Parmi eux, il y avait des Français, des francophones. Ce sont les « foreign fighters » (combattants étrangers) que nous avons visés, pas les Français en particulier », a-t-on ajouté de même source. Cette présence de combattants étrangers avait été identifiée par le renseignement français, à travers notamment des interrogatoires de djihadistes liés à la Syrie, a-t-on poursuivi. Des chasseurs Rafale français ont visé pour la deuxième fois un centre d’entraînement de l’EI dans la région de Raqa (est de la Syrie), après une première frappe le 27 septembre sur un objectif de même nature.

(…) Le Point


Publié le 12 octobre, 2015 dans Califat Islamique, France, Syrie, Terrorisme.

Commentaires (1)

 

  1. Alex dit :

    Bien fait pour leur gueule, français ou non c’est des ennemis de la République.

Laissez un commentaire