Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les Irakiens disent avoir touché le chef de l’Etat islamique dans un raid

Les Irakiens disent avoir touché le chef de l’Etat islamique dans un raid

Les forces irakiennes ont déjà annoncé dans le passé qu’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’Etat islamique, avait été blessé ou tué par des frappes. Des informations qui avaient ensuite été infirmées.

al-bagdadi

Les forces irakiennes ont affirmé dimanche avoir touché dans un raid aérien le convoi du chef du groupe djihadiste Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi en Irak, près de la frontière avec la Syrie. «L’armée de l’air irakienne a mené une opération héroïque en ciblant le convoi du terroriste criminel Abou Bakr al-Baghdadi», a indiqué un communiqué conjoint officiel des forces de sécurité.

«L’état de santé de (Baghdadi) n’est pas connu», a ajouté le texte. Il a été «transporté dans un véhicule» après la frappe à Karabla, une localité de l’ouest irakien située sur le fleuve Euphrate, à environ 5 km de la frontière syrienne. Le raid a visé le convoi alors que le chef de l’EI se dirigeait «vers la région de Karabla pour participer à une rencontre des leaders terroristes de Daech», selon le communiqué. La frappe a eu lieu samedi en milieu de journée, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur Saad Maan.

Les forces de sécurité irakiennes ont dans le passé affirmé que le chef de l’EI avait été blessé ou tué dans des raids mais ces affirmations n’avaient jamais pu être vérifiées ou avaient ensuite été infirmées. Le communiqué irakien a été publié par une «cellule médiatique» qui fournit des informations sur la guerre contre l’EI et s’exprime au nom des ministères de l’Intérieur et de la Défense notamment.

(…) Le Figaro


Publicité
Publié le 11 octobre, 2015 dans Califat Islamique, Conflits & Guerres, Irak, Syrie.

Laissez un commentaire