Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une association caritative furieuse a cessé d’aider un camp de migrants à Calais qui ont « brûlé la nourriture et les vêtements » offerts

Une association caritative furieuse a cessé d’aider un camp de migrants à Calais qui ont « brûlé la nourriture et les vêtements » offerts

Une association caritative a cessé de fournir une aide humanitaire à la ‘jungle’ de Calais car les bénévoles ont conclu que la majorité des migrants du camp n’en avaient pas besoin.

migrants-1

La Human Relief Foundation (HRF) a apporté son soutien humanitaire à un camp de migrants avec la croyance que ses occupants fuyaient des pays en guerre comme la Syrie.

Cependant, l’association caritative a décidé de retirer son aide après la visite récente de son directeur exécutif, Kassim Tokan, à Calais.

Il a été tellement choqué par la vision de migrants qui « brûlent la nourriture et les vêtements » de l’aide humanitaire qu’il n’en revient toujours pas.

Mr Tokan a dit: « Sur le coup je pensais qu’ils avaient une raison valable, mais la majorité d’entre eux n’ont pas de raison… ils veulent juste y aller [au Royaume-Uni] pour avoir de l’argent, une meilleure situation économique. »

migrants-3

migrants-4

Il a aussi dit que 95 à 97 pour cent des migrants étaient de jeunes hommes. Certains d’entre eux lui ont dit qu’ils étaient contents de rester dans le camp.

Mr. Tokan a ajouté que l’HRF fournira uniquement ses aides humanitaires aux Syriens piégés au Liban ou en Cisjordanie, déclarant que les migrants de Calais n’en ont désormais plus besoin.

migrants-5

Il a dit à ITV: « Ils ont suffisamment de nourriture, ils ont suffisamment de vêtements qu’ils les répandent partout dans le camp. »

« Je crois que nous devons trouver un autre endroit. Ces gens viennent de quelques pays, qui ne sont pas en guerre, tout est là bas, ils peuvent y travailler, je ne sais pas pourquoi ils sont là. »

Source: Express.co.uk, le 9 octobre 2015


Publié le 9 octobre, 2015 dans France, Immigration, La Bourse & L'Economie, Société & Culture.

Commentaires (2)

 

  1. Nikol Etti dit :

    Qu’on privilegie les familles défavorisées et les sdf dans ce cas !

  2. angel dit :

    Ils ont bien raison, arrêter de les aidés, ils n’ont aucune compassion, ils s’ont pas content qu’ils retournent dans leur pays.

Laissez un commentaire