Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’EI a planifié un holocauste nucléaire en occident pour exterminer 500 millions de personnes

L’EI a planifié un holocauste nucléaire en occident pour exterminer 500 millions de personnes

Selon un journaliste allemand ayant passé du temps au sein de l’organisation terroriste, l’Occident ne mesure pas la gravité de la situation.

ei-nucleaire

L’Occident ne mesure pas l’ampleur de la situation, l’Etat islamique est beaucoup « plus dangereux et organisé » que nous le pensons selon Jürgen Todenhöfer, un journaliste allemand qui a passé plusieurs jours au sein de l’organisation terroriste en Irak et en Syrie. Celui-ci affirme que le groupe terroriste aurait bien l’intention de déclencher une sorte de tsunami nucléaire contre l’Occident et d’éradiquer « tous les non-croyants ». En outre, l’Etat islamique voudrait balayer l’ouest de la surface de la terre avec un « holocauste nucléaire » et prévoirait d’exterminer 500 millions de personnes.

« Tous les chiites, Yazidi, les hindous, les athées et les polythéistes doivent être tués » selon Jürgen Todenhöfer. Le journaliste considère qu’il s’agit de l’organisation terroriste la plus dangereuse au monde. L’Occident « ne mesure pas la menace à laquelle il fait face » et sous-estime le risque « considérable » que représente l’Etat islamique.

Jürgen Todenhöfer raconte qu’il a échangé pendant des mois avec l’organisation terroriste via Skype, avant que celle-ci n’accepte de le recevoir. « J’avais vu les terribles vidéos de décapitations », explique le journaliste. « C’est justement ça qui m’a posé le plus gros problème lors de mes négociations. Au cas où, j’avais fait mon testament avant de partir ». Le journaliste allemand décrit la vie sous le califat comme un enfer. « Les gens vivent dans des casernes, dans des maisons bombardées. Je dormais sur un matelas en plastique à même le sol, j’avais de la chance ». Selon lui, les vidéos de décapitations servent à asseoir l’autorité du groupe sur la population.

« Je ne vois personne capable de les arrêter. Seuls les Arabes le peuvent. Je suis revenu très pessimiste » a déploré Jürgen Todenhöfer. « Ils sont extrêmement brutaux. Non seulement ils coupent des têtes, mais ils parlent également d’une stratégie de nettoyage religieux. Voilà leur philosophie officielle : ils parlent de 500 millions de personnes qui doivent mourir ». Les Occidentaux et tous les musulmans qui approuvent la démocratie, devraient être tués selon le groupe extrémiste. Plus grave encore, Jürgen Todenhöfer explique que l’Etat islamique est certain de gagner ce combat. « Il y a un enthousiasme presque palpable et une confiance que je n’ai jamais vus dans d’autres zones de guerre ».

Atlantico


Publicité

Commentaires (2)

 

  1. demitrius dit :

    ouais, sauf que les Us et consorts ne le font pas, donc le résultat sera celui-là tant que Daesh n’aura pas fait ce boulot justement, le but étant de réduire l’occident à néant, pour leurs intérêts justement aux Us et consorts, ils se foutent totalement de l’Europe qu’ils détestent depuis des lustres. A votre avis pourquoi l’Europe a-t-elle été créée ? pour mieux la détruire. Et qui organise le génocide culturelle de l’Europe ? Toujours les mêmes, etc etc….

  2. Nehro dit :

    Il s’agit d’une scénario macabre imaginaire. Cet article à un seul but de semer panique et justifier tout ce se passe et passerait.
    Daesh est un produit conçu en toutes pièces par les services de renseignement pour un objectif connu mais non déclaré .
    Si l’Amérique souhaite bien mettre fin à Daesh cela ne durera pas plus d’une semaine.

Laissez un commentaire

*