Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Des paléontologues ont retrouvé des restes humains dans des déjections de dinosaures

Des paléontologues ont retrouvé des restes humains dans des déjections de dinosaures

chercheurs

Un expert qui étudie le contenu d’excréments de dinosaures trouvés dans le Colorado, a découvert que certains fragments d’ossements appartenant à nos jeunes ancêtres humains se trouvaient dans les matières fécales d’un Tyrannosaurus Rex.

Karen Chin (photo à gauche), l’une des « paléoscatologues » les plus brillantes de la planète, analysait les coprolithes récemment découverts (des excréments fossilisés) dans son étude de l’Université de Colorado Boulder, quand elle a découvert de minuscules fragments d’os dans l’étron fossilisé d’un Tyrannosaure.

prof-chin Elle a envoyé les fragments à l’un de ses collègues pour qu’il effectue plusieurs batteries de tests afin de déterminer la nature des ossements. L’analyse des fragments a produit un résultat totalement inattendu et sans précédent. Car les ossements se sont avérés être d’origine humaine.

« Je n’aurais jamais imaginé une telle chose » a déclaré le professeur Chin. « Les trois petits fragments d’os se sont avérés appartenir à une phalange de la main d’un hominidé, et les deux autres appartenaient à une mâchoire. Ils proviennent d’un spécimen d’Homo Erectus ou d’un autre humanoïde similaire. C’est tout bonnement fantastique! Cela contredit tout ce que nous savons en rapport avec la préhistoire. »

Le professeur Chin a été choquée par sa découverte, du fait que les dinosaures non-aviaires ont supposément disparu il y a plus de 60 millions d’années avant l’apparition du tout premier humanoïde. Elle a demandé à ce que d’autres batteries de tests soient effectuées, qui ont reproduit les mêmes exacts résultats.

L’analyse de datation au Carbone 14 a déterminé l’âge de l’étron et des ossements à environ 1,8 millions d’années, suggérant ainsi que quelques dinosaures ont actuellement survécu à l’extinction massive du Crétacé-Tertiaire.

« Cette découverte redéfinie tout ce que nous savons sur l’ère du paléolithique, » a dit le professeur Chin. « C’est la preuve que tous les dinosaures non-aviaires n’ont pas disparus il y a 60 millions d’années. Nos ancêtres ont actuellement été les proies de plusieurs dinosaures survivants! »

caca-dinosaure

Le coprolithe dans lequel les fragments ont été découverts a été retrouvé près de Morrison dans le colorado. C’est un étron de tyrannosaure fossilisé pesant près de 3,7 kilogrammes.

Plusieurs autres paléontologues ont déjà critique les conclusions du professeur Chin, déclarant que ses résultats étaient tout simplement impossibles.

« Il n’y avait pas de dinosaures ni d’humains en Amérique il y a 1,8 millions d’années! » a déclaré James Fitzpatrick, Ph.D, du prestigieux Smithsonian Institute. « L’Homo Erectus n’est jamais arrivé en Amérique, et le Tyrannosaure s’est éteint il y a plus de 60 millions d’années. Elle a tort et ses résultats sont erronés! Les ossements ne sont certainement pas humains et il y a eu très probablement des erreurs lors des analyses de datation. »

Malgré les critiques, Karen Chin et ses collègues ont désormais l’intention de creuser pour trouver plus de coprolithes en Amérique du Nord, afin de déterminer approximativement combien de spécimens de dinosaures ont pu survivre à l’extinction du Crétacé-Tertiaire.

Source, le 6 septembre 2015


Publié le 6 septembre, 2015 dans Animaux, Archéologie, WTF, X Files & Paranormal.

Laissez un commentaire