Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un islamiste marocain ouvre le feu dans un Thalys (MàJ: signalé en 2014 comme radical)

Un islamiste marocain ouvre le feu dans un Thalys (MàJ: signalé en 2014 comme radical)

ayoub

Ayoub El Khazzani, dont l’identité a été confirmée, ressortissant marocain aura 26 ans le 3 septembre. Cet « islamiste sans frontière » a été signalé par les autorités espagnoles aux services de renseignement français en février 2014 du fait de son appartenance à la mouvance islamiste radicale. C’est ce signalement qui a conduit la DGSI à émettre une fiche « S » à son encontre. Cet homme, dont les enquêteurs cherchent à retracer le parcours, avait vécu «?sept ans en Espagne, d’abord à Madrid et ensuite à Algesiras, entre 2007 et mars 2014 avant de déménager en France?».

Début 2014, Madrid prévient d’ailleurs le renseignement français d’une éventuelle arrivée de El-Khazzani sur le territoire, mais l’homme n’est pas localisé. Les Français «?n’entendent plus parler de rien jusqu’au 10 mai?», selon une source proche du dossier. Ce jour-là, ils apprennent qu’il est en fait sur le point de quitter Berlin pour s’envoler vers Istanbul.

?«?Il s’est déplacé en Syrie, avant de rentrer en France?» sans que l’on sache la durée de ce séjour, a précisé une source proche du dossier. Puis en 2015, direction la Belgique. «?Ce monsieur vivait en Belgique, est monté dans un train en Belgique avec des armes sans doute acquises en Belgique. Et il avait des papiers délivrés en Espagne?», a résumé une source proche du dossier. Avec sa carte de séjour, le jeune homme pouvait ainsi «?se déplacer librement dans l’espace Schengen?».

Les Echos


Publié le 23 août, 2015 dans Europe & UE, France, Immigration, Maghreb, Terrorisme.

Laissez un commentaire