Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Quand Coca-Cola finance ses propres recherches sur l’obésité

Quand Coca-Cola finance ses propres recherches sur l’obésité

Le géant mondial du soda paierait des scientifiques pour nier les méfaits des boissons à bulles sur la santé. Dernière stratégie en date d’une société qui est confrontée à une baisse importante de ses ventes sur son marché domestique.

cocacola

Le groupe américain Coca-Cola financerait des études scientifiques dans le but de redorer l’image des sodas, selon une enquête du New York Times. Concrètement, il s’agit de diffuser l’idée selon laquelle les problèmes de santé comme l’obésité seraient uniquement dûs au manque d’exercices physiques des consommateurs de la boisson. Le nombre astronomique de calories contenus dans un verre de soda n’y serait alors pour rien.

De son côté, la direction du groupe dément toute volonté de vouloir biaiser la recherche et assure être totalement transparente sur les activités qu’elle finance. Coca-Cola ajoute avoir toujours dans son histoire supporter la recherche scientifique liée aux sodas. Pourtant, sur les réseaux sociaux où a lieu la campagne promotionnelle pour «bouger plus» (et ne pas manger mieux), on ne trouve aucune référence à la marque rouge et blanche.

Des études fait maison pour une «caution» scientifique

Le géant américain des boissons sucrées s’est associé à des scientifiques influents pour qu’ils diffusent ce message dans les revues médicales. Pour les encourager à suivre cette direction, l’entreprise ne lésine pas sur les moyens. Coca-Cola a ainsi lancé une nouvelle association à but non lucratif baptisée «Global Energy Balance Network» et basée dans son propre siège social à Atlanta, en Géorgie. Au total, la compagnie aurait «offert» plus de 5 millions d’euros à ses chercheurs, rapporte le journal américain. Son but est de propager l’argument que les Américains se préoccupent beaucoup trop de leur alimentation et, du coup, pas assez de leur activité physique.

Le vice-président de cette association, qui est aussi un chercheur en fonction reconnu, assure d’ailleurs qu’il n’existe «aucune preuve convaincante» que la mauvaise alimentation comme les fast-food, et les boissons qu’on y sert, sont la cause des problèmes de santé que l’on connait.

Le Figaro


Publicité
Publié le 17 août, 2015 dans Alimentation, Santé.

Laissez un commentaire