Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Corée du Sud se prépare à la guerre avec les Etats-Unis; Exercices militaires en cours

La Corée du Sud se prépare à la guerre avec les Etats-Unis; Exercices militaires en cours

coree-du-nord

Des dizaines de milliers de soldats sud-coréens et américains ont entamé aujourd’hui des manoeuvres militaires conjointes à grande échelle, simulant une invasion de la Corée du Sud par son voisin du Nord, malgré les menaces de Pyongyang qui a qualifié l’exercice de «déclaration de guerre». Les manoeuvres annuelles, dites «Ulchi Freedom», qui dureront jusqu’au 28 août selon le ministère sud-coréen de la Défense, sont une simulation par ordinateur mais qui mobilisent tout de même 50 000 Sud-Coréens et 3 000 Américains.

Il s’agit de l’un des nombreux exercices annuels menés par les deux pays et qui sont présentés par Washington et Séoul comme étant à caractère purement défensif. Pyongyang, les considérant comme une provocation, a menacé les Etats-Unis d’une «très forte riposte militaire» si l’exercice avait lieu. Une escarmouche militaire accidentelle pourrait dégénérer et déboucher sur un conflit «généralisé» a prévenu la semaine dernière la Commission nord-coréenne pour la réunification pacifique de la Corée (CRPC), qui s’occupe des questions intercoréennes.

Cet exercice intervient alors que la péninsule connaît un regain de tensions à la suite d’une attaque à la mine antipersonnel imputée à Pyongyang par Séoul. Deux soldats sud-coréens avaient été blessés dans des explosions, le 4 août près de la frontière. En représailles, la Corée du Sud a repris la diffusion de messages dénonçant les provocations nord-coréennes par des haut-parleurs installés à la frontière, qui étaient éteints depuis plus de dix ans. Pyongyang, qui a démenti vendredi avoir joué le moindre rôle dans ces explosions, a exigé que Séoul arrête sa guerre de propagande sous peine de déclencher une action militaire sous la forme de «frappes aveugles».

Source: Le Figaro, le 17 août 2015


Publicité
Publié le 17 août, 2015 dans Corée du Nord, Etats-Unis, Troisième Guerre Mondiale.

Commentaires (1)

 

  1. Jav dit :

    La Corée du Sud ??? C’est la corée du NORD !!!

Laissez un commentaire