Une empreinte humaine vieille de 290 millions d’années laisse les chercheurs tout pantois

Publié le 1 août, 2015, par admin

Publicité

Une empreinte humaine vieille de 290 millions d’années laisse les chercheurs tout pantois

Est-il possible que notre histoire officielle soit totalement faussée? Que les dates de l’histoire conventionnelle données en rapport avec l’humanité soient incorrectes? Que les humains ont vécu sur Terre bien plus tôt que ce que la science ne présupposait? Avec toutes ces découvertes récentes qui ont été faites, il semblerait que cela soit plus que probable. Une possibilité qui agace les ‘grands’ érudits, du fait que cela voudrait dire que tous nos livres d’histoire devraient être réécrits. L’origine de l’humanité et les bases fondamentales des religions changeraient dramatiquement, et c’est quelque chose que les ‘grands’ chercheurs ne veulent pas du tout.

pied-290-millions

Au premier abord la empreinte de pas ne ressemble à rien et vous pourriez tomber dessus n’importe où sur Terre, mais ce n’est pas une empreinte ordinaire. Vous pouvez voir du fait de son anatomie, qu’elle ressemble à une marque de pied d’un humain moderne, mais la souci c’est que cette empreinte a été fossilisée et imbriquée dans une roche qui est vieille de 290 millions d’années. Il nous manque donc une quantité effroyable d’informations pour expliquer avec précision cette découverte qui provoqueront à coup sûr des changements dans la société telle que nous la connaissons aujourd’hui.

La découverte d’une empreinte vieille de 290 millions d’années a été faite dans l’état du Nouveau Mexique, aux USA, par le paléontologue Jerry MacDonald en 1987. Dans le sillage de cette mystérieuse empreinte se trouvent des fossiles d’oiseaux et d’autres animaux. La découverte de cette empreinte humaine a stupéfait MacDonald et lui et quiconque qui ont tenté d’étudier la marque n’ont pas été capables d’expliquer comment cette empreinte du pied d’un homo sapiens sapiens moderne a pu se retrouver dans une des strates du Permien, qui d’après les savants s’étend de 290 à 248 millions d’années avant JC. Une période qui a pris fin bien avant que l’homme ou même des oiseaux ou même des dinosaures ne volent et ne foulent le sol de cette planète…. Bien sûr, tout cela d’après la façon de penser rationnelle et scientifique de notre ère moderne.

pied-290-millions-2

Devrions-nous changer la façon dont on pense et dont on voit les choses? Ou devrions-nous accepter la façon de penser moderne des scientifiques qui suggère qu’il est strictement impossible qu’une empreinte humaine remonte à 290 millions d’années en arrière. Il semblerait qu’il y a un débat entre les gens qui croient fermement que toute notre histoire est fausse et ceux qui démontrent que toutes ces découvertes mystérieuses ne sont en fait que des canulars et n’ont rien à voir avec la réalité.

Cette empreinte vieille de 290 millions d’années a été placées dans la catégorie des découvertes problématiques par les paléontologues car ils ne comprennent pas comment elle a pu se rendre là et qui l’a laissée là. En gros, on pourrait dire que pour prouver que cette empreinte remonte bien à 290 millions d’années dans le temps et qu’elle n’est pas un canular, il faudrait trouver quelque chose d’autre de similaire. Et les chercheurs ont découvert d’innombrables choses en lien avec cette empreinte au Nouveau Mexique.

pied-290-millions-3

Dans cette photographie on voit une empreinte similaire qui remonte à des millions d’années, la seule différence c’est que cette empreinte est gigantesque et qu’elle a été trouvée en Afrique.

Les chercheurs ont eu des sentiments mitigés au sujet de cette empreinte et ils n’essayent pas de la démystifier, pour eux elle ressemble à une « empreinte humaine » mais elle n’en est clairement pas une.

Source: Ancient Code, le 1er août 2015

Publié le 1 août, 2015

Publicité

4 commentaires

  1. aton dit :

    cette empreinte n’a pas était faite par quelqu’un de visible mais par le temps

  2. Un gars qui crois! dit :

    Bien content de lire vos commentaire!!! Tout a fais raison!!!

  3. Gerald Magnan dit :

    En fait cela montre une triste constatation, ce n’est pas le procés de la science qui est en cause puisque celle-ci se base sur des connaissances empiriques qui sont sujettes a évolution et modification, thèses, antithèse, synthèse… Il se traiterait plus de l’état ético-moral de nos hommes de sciences qui ne veulent pas sortir de ce qu’ils ont faussement appris dans les fac et les livres. Cette vanité et les peurs de voir leurs positions en danger font que ceux qui osent sont enterrés, ou bien doivent se taire sous peine de voir leur crédibilité (précaire) s’évaporer.

    Nos hommes dits de sciences (du moins leur majorité) oublièrent le pourquoi de leur plongée dans la sciences, de la raison académique qui les a poussés vers cette carrière, et losqu’ils se voient attribués un poste de responsabilité, pensent avoir atteints la retraite, s’occupant de la manutancion de leurs glorieux privilèges, s’incrustant dans les traces de leurs précursseurs (qui, bien souvent, ont laissé trés clair que leurs théories étaient évolutives et ne représentaient pas un savoir définitif).
    Triste constat, mais ayons la foi car cela devra changer un jour.

  4. couvagiruet dit :

    Moi je dis ils essaient de nous prendre pour des …., on ne vient pas des homo sapiens on ne vient pas non plus des singes on à toujours été comme ça.
    Leurs système de l’évolution à été beaucoup de fois contré part les scientifiques mais sa n’a pas changer ils nous mettent toujours les même bêtises dans la tête est à celle de nos enfants.
    Ils nous lave le cerveau avec leurs bêtises depuis les cours d’histoire en primaire…

Laisser un commentaire

*