Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des filles ont escroqué l’Etat Islamique sur les réseaux sociaux pour recevoir de l’argent

Des filles ont escroqué l’Etat Islamique sur les réseaux sociaux pour recevoir de l’argent

troll-femme

Si vous n’avez pas assez d’argent pour partir en vacance, vous pouvez toujours essayer de demander que l’on vous prête de l’argent, en lançant une campagne Kickstarter ou autre… ou bien vous pouvez arnaquer les recruteurs de l’état islamique. Ce n’est certainement pas la manière la plus sûre de faire de l’argent, mais c’est ce que quelques filles originaires de la Tchétchénie, une république Russe en Europe, ont fait.

Les tchétchènes qui font l’objet d’une enquête pour fraude ont apparemment escroqué les membres de l’Etat Islamique pour qu’ils leur envoient de l’argent sous prétexte qu’elles l’utiliseraient pour voyager en Syrie. Les demoiselles s’en sont tirées avec pas moins de 3,300$ avant qu’elles ne soient démasquées, d’après Russia Today.

Les membres de l’EI ont contacté les comptes des filles sur les réseaux sociaux, leur demandant de rejoindre leur cause. Les jeunes femmes ont gardé le contact avec des membres de l’EI et ont même envoyé de fausses photos pour les faire languir.

Après la transaction de l’argent par les membres de l’EI, les filles ont supprimé leurs comptes, cessé toutes communications et se sont volatilisées dans la nature. Les artistes en herbe n’avaient pas l’intention de quitter le pays.

« Je n’ai jamais vu une chose pareille en Tchétchénie, probablement parce que personne ne creuse suffisamment dans cette direction, » a déclaré l’officier de police Valery Zolotaryov au journal local tchétchène. « Dans tous les cas, je déconseille fortement à quiconque de communiquer avec de dangereux criminels, spécialement pour l’obtention d’argent et cela rapidement, » a t-il ajouté. Un sage conseil.

La combine (totalement illégale) des filles n’est pas la première du genre. RT News a rapporté que parfois des hommes créent de faux comptes, en prétendant être des femmes, en ayant les mêmes intentions de rejoindre l’EI.

L’Etat Islamique vise parfois les communautés musulmanes comme en Tchétchénie ou en Europe et aux Etats-Unis pour recruter des gens qui sont prêts à agir au nom du terrorisme sur leur propre territoire. Les membres utilisent les réseaux sociaux pour obtenir une large audience de partisans et trouvent ceux qui sont prêts à commettre des actes violents. Les femmes sont parfois celles qui sont trompées lors de tels arrangements, elles sont mariées de force à des combattants et sont souvent victimes d’abus sexuels après avoir quitté leurs pays d’origine pour rejoindre l’Irak et la Syrie.

Source: Yahoo!, le 29 juillet 2015

Publié le 30 juillet, 2015 dans Califat Islamique, Irak, Syrie, WTF.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. Pazoozoo dit :

    C’est l’histoire de l’arroseur arrosé.

Laissez un commentaire

*