Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Découverte d’un pont conçu par l’homme vieux de 1,7 millions d’années dans des photos de la NASA

Découverte d’un pont conçu par l’homme vieux de 1,7 millions d’années dans des photos de la NASA

Un mystérieux pont reliant l’Inde et le Sri Lanka a été observé dans des photos prises par la NASA. Le pont était encore accessible jusqu’en 1480 après JC quand un typhon a déplacé le sable tout autour de ce dernier.

pont-inde-sri-lanka

Les scientifiques ont remarqué que ce pont récemment découvert est composé d’un banc de calcaires. Sa courbure et sa composition uniques révélées par son âge indiquent que c’est un pont qui a été construit par des humains. Le pont s’appelle actuellement le Pont d’Adam (connu aussi sous le nom de Ram Setu) et fait 30 kilomètres de long.

Le pont commence en tant que banc de calcaires depuis la pointe indienne de Dhanushkodi de l’île Pamban et se termine sur l’île Mannar au Sri Lanka. La profondeur de l’eau entre l’Inde et le Sri Lanka est entre 1 et 10 mètres. Grâce à ses eaux peu profondes, ce pont constitue une menace pour la navigation car les grands navires ne peuvent pas voyager dans les eaux peu profondes du canal Pamban.

Cette information représente un aspect crucial afin de comprendre le mythe hindou de Ramayana, qui a supposément pris place dans le Treta Yuga (il y a plus de 1,700,000 années). Plusieurs Âges en arrière avant que la civilisation moderne ne révolutionne cette partie du globe.

Dans cette épopée, il y a une référence à un pont, qui a été construit entre Rameshwaram (l’Inde) et la côte du Sri Lanka, le tout supervisé par une personnalité dynamique et invincible du nom de Rama, qui est supposée être l’incarnation du ‘suprême’.

Cette information peut ne pas avoir de valeur pour les archéologues intéressés par la découverte des origines de l’humanité, mais la mythologie Indienne revête bien des mystères concernant les origines et la destinée de l’être humain, et sa spiritualité a balayé les esprits des humanistes cela même durant le siècle dernier.

vieux-pont-inde

Selon la mythologie hindoue, Rama avait construit ce pont dans le ‘Treta Yuga’ (qui remonte à 1,750,000 années) pour arriver au Sri Lanka, où sa reine incroyablement belle ‘Sita’ a été retenue prisonnière par le roi démoniaque, ‘Ravana’. Rama a demandé l’aide de ‘Hanuman’, une autre figure mythologique indienne très vénérée, considérée comme le dieu-singe indien, pour sauver Sita. Hanuman, le commandant en chef de l’opération de sauvetage, a ordonné à ses troupes, composé de milliers d’hommes singes, de mener à bien la tâche de construire un pont pour créer un passage, qui conduit à la nation de l’île du Sri Lanka.

Une source sur l’Internet, affirme que le pont a été construit après qu’Hanuman ait consulté le duo «Nal» et «Neel», qui appartenait à la « Vanar Sena » (L’armée des Singes), et étaient apparemment les meilleurs architectes du monde de l’époque. Nal et Neel étaient des maîtres et des experts dans la confection d’objets lourds qui flottaient facilement à la surface de l’eau.

Un chercheur indien éminent, M. S Kalyanaraman, a dit que la nature des pierres utilisées dans la construction du pont est mentionnée dans le texte mythologique hindou, du ‘Ramayana’. Il ajoute en outre que, d’un point de vue géologique, les pierres ont été formées après une accumulation de coraux sur une longue période de temps, tout comme pour les fossiles.

En 2001, le gouvernement Indien a approuvé la construction du « Projet de canal de Sethusamudram » pour faciliter la création d’un chenal de navigation à travers le plan d’eau entre les deux pays, par le dragage du fond marin océanique.

dredging

Cependant, les dirigeants politiques, appartenant à différents partis, ont par le passé vivement exprimé leur opposition quant à l’aboutissement de ce projet ambitieux du gouvernement central, en raison de tabous religieux. Selon eux, l’ouverture d’un tel projet blesserait les sentiments de milliers de croyants hindous.

Alors que beaucoup d’enthousiastes passionnés par la recherche à travers le monde ont congratulé les merveilles de la NASA pour leur succès remarquable, d’un autre côté , la découverte a également suscité des critiques exponentiellement croissantes de la part de nombreuses personnes, pour être un canular inutilement médiatisé.

Prabir Purkayastha, un écrivain indien, a déclaré dans son article, que toute l’histoire de la découverte provient d’un site ISKCON de nouvelles du nom de Vaishnava et a en outre été propagée par d’autres forums en ligne appartenant à des fondamentalistes hindous.

Il est dit que la compréhension mutuelle entre ISKCON et divers autres radicaux hindous, a conduit à la création de cette information frauduleuse pour prouver leurs allégations de l’existence du pont selon la mythologie antique. Purkayastha, estime également que les nouvelles ont été délibérément publiées en vu de recueillir l’accord de centaines de milliers d’Indiens modernes, bien éduqués, localisés partout dans le monde et qui ont rejeté ces groupes religieux fanatiques au fil des années.

bridge-2

Beaucoup de lecteurs, sur divers forums en ligne, où ces nouvelles ont été partagées, ont fortement affirmé leur désaccord à la croyance que le pont a été endommagé par un typhon en l’an 1480 de notre ère. Un internaute, sur un forum de discussion, avait dit que « si la terre est sujette aux catastrophes naturelles à différents niveaux de magnitude, alors il est fortement impossible qu’un pont a pu résister à toutes sortes de calamités sur plus d’un million d’années, pour finalement périr à cause d’un bête typhon. »

La NASA a cependant démenti les affirmations de personnes qui ont qualifié la découverte de ‘canular’. Le ‘Big Daddy’ de la science américaine, a pris une position politiquement correcte en affirmant que les images ont été photographiées par leurs appareils stationnés dans l’espace et ne sont pas des faux, donc les photos ne nient pas la logique hindouiste. La déclaration de la NASA que la structure a été construite par l’homme a gagnée les cœurs de beaucoup de fondamentalistes hindous.

Le pont d’Adam a rendu plein de gens tarés au fil des années, et tout ce que nous pouvons dire, c’est que cette découverte rajoute de l’huile sur un feu ardent.

Source: Before It’s News, le 25 juillet 2015

Publié le 27 juillet, 2015 dans Archéologie, Inde, Monde, NASA, X Files & Paranormal.

Publicité

Laissez un commentaire