Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’Europe signe en secret le traité visant à vendre notre économie aux USA

L’Europe signe en secret le traité visant à vendre notre économie aux USA

tafta

Cécilia Malmström, j’ai pensé un moment que grâce à son nom suédois elle était l’égérie d’une marque de chewing gum, est en réalité notre négociatrice en chef pour parvenir à un accord avec les américains, et implémenter comme ils disent l’accord transatlantique, avec le titre ronflant de commissaire européen chargée du commerce.

La démocratie européenne est tellement transparente que nous savons tous qu’un vote de validation d’un rapport d’étape des négociations du TTIP a été soumis au vote du parlement européen, le 8 juillet dernier.

Une nouvelle fois, les souverainistes ont perdu la bataille, puisque le rapport de Bernd Lange qui entérine l’avancée des pourparlers et trahis sur l’entête du rapport, la limite temporelle des négociations à 2019, a reçu le soutien de 436 députés, contre 241 et 32 abstentions.

Cécilia Malmsrtröm est classée à la droite libérale, Bernd Lange est membre du SPD, les socialistes allemands, et le plus cocasse de l’histoire, c’est que la Cécilia a défendu bec et ongles, le rapport de son ami Bernd. La collusion est de mise au sein de l’Union Européenne, et les feintes disparités ont du mal à cacher le poids des alliances apatrides.

Merci aux 241 députés qui ont voté contre, ils représentent les intérêts de leur peuple, pour le moment, et étrangement, ce nombre est nettement supérieur au noyau souverainiste du parlement européen, prouvant ainsi la toxicité de ce projet, y compris même pour des européistes convaincus.

Les non initiés aux arcanes des instances européennes apprendront avec stupeur, qu’en réalité, le vote des députés européens est purement consultatif, et ils pourront vérifier mes dires en consultant les nombreuses décisions prises par Barroso précédemment et Junker à présent, qui prouvent cette violation de l’expression déjà relativement peu démocratique du parlement européen. Il est à noter que le rapport Lange, prévoit un vote du parlement européen pour la validation finale du TTIP, l’issue de cette consultation qui ne sera pas médiatisée, ne fait malheureusement aucun doute.

L’Europe, c’est en théorie le respect des peuples et de leurs langues, mais de manière assez surprenante, toutes les communications sont rédigées en anglais, et étrangement après une petite fronde lancée contre cette aberration qui tend à évincer du consentement éclairé les peuples non anglophones, il est désormais possible de lire les textes des menus en français. La traduction, je le reconnais est correcte, même si elle comporte quelques approximations. Est-ce satisfaisant, bien sûr que non, puisque le rapport Lange, et tous les autres ne sont disponibles qu’en anglais. Certes, une petite recherche sur l’Internet vous permettra de le trouver traduit en français, mais il est inacceptable qu’il ne figure pas dans notre langue sur les sites de l’UE.

En d’autres temps, ce défaut d’information du peuple français aurait fait péter dix fois la République, il faut croire que nous sommes devenus bien mous pour accepter de confier notre avenir à Lange et Malmström, une suédoise et un allemand qui entérineront finalement sous l’autorité d’un luxembourgeois, la chute des derniers pans de souveraineté de notre France.

L’accord transatlantique, c’est l’avènement de l’art du voleur chinois, nous aurons perdu toute souveraineté avant que nous nous en apercevions.

Le 10ème Round de négociation du TTIP se déroulent jusqu’au 17 juillet à Bruxelles, nous savons déjà que l’accord ne sera pas synallagmatique et que des clauses léonines de notre « partenaire » notamment concernant Monsanto sont déjà admises dans notre soumission maladive à la puissance américaine.

Il est vrai que poursuivre des négociations à ce point stratégiques, alors que les écoutes de la NSA donnent 2 ou 3 coups d’avance à la partie adverse, dépasse l’entendement.

Dans un système protéiforme comme l’EU et la zone euro, où nous avons la « chance » de bénéficier des conseils avisés d’une bonne dizaine de Présidents, quand la plupart des pays souverains du monde n’en ont qu’un, il faudra bien un jour se rendre à l’évidence, que nous sommes en dictature, mais alors que ce genre de système que je condamne, tente en général, de restaurer la puissance et l’autorité d’un pays, l’UE n’a de cesse de nous soumettre à l’hégémonie américaine.

Source: La Gauche Ma Tuer, le 19 juillet 2015

Laissez un commentaire